Edouard & Marie Damidot

La réussite de Caudalie fait des émules. Marie et Edouard Damidot ainsi que Bernard Bouvier sont les passionnés à l’origine de Vinésime.

Le premier est le créatif, il aime les produits de beauté et n’hésite pas à le dire : « J’ai toujours été attiré par les cosmétiques, produits sensoriels que l’on utilise tous les jours avec plaisir ». Dijonnais, il est très attaché à son terroir, et est aussi un professionnel en matière de cassis. Rien d’étonnant, sa famille ayant été liée à l’entreprise Lejay Lagoute depuis le rachat de celle-ci par un arrière grand-oncle (l’entreprise est aujourd’hui propriété du groupe La Martiniquaise).

Le second est le vigneron bourguignon, héritier du Domaine René Bouvier situé au cœur du Gevrey-Chambertin, il a conduit ses vignes vers une certification biologique dès 2013. Avec ses plantations de plus de 80 ans, le raisin du domaine régale les amateurs de vin, mais il est aussi au cœur du « Complexe A20C », mis au point à partir d’extrait de Pinot noir millésimé « Racines du temps » et d’extrait de cassis noir de Bourgogne.

Un trio de choc

Enfin, il serait injuste de ne parler que des hommes sans évoquer Marie, l’épouse d’Edouard Damidot, partie prenante de l’aventure dès ses débuts, en charge de la commercialisation de la marque dans les spas, hôtels et instituts. Difficile de refuser de soigner sa peau avec des formules antioxydantes mises au point par des partenaires tels que René Bouvier, Mongeaud-Mugneret en Vosne Romanet ou Louis Moreau en Chablis… Une belle aventure qui lie la terre et la beauté.

Millésimé s’il vous plait !

Les nouvelles solutions proposées par la jeune entreprise Vinésime sont à ingérer, permettant ainsi de libérer les actifs développés par la marque afin de lutter contre le processus de vieillissement de la peau. En complément de la gamme cosmétique existante, l’idée a été de mettre en avant l’action des polyphénols en nourrissant les cellules de l’intérieur. Avec des matières premières d’exception, puisque la nouvelle formule a été élaborée à partir de deux nobles ingrédients : des raisins de Pinot Noir « Charmes-Chambertin Grand Cru » du Domaine René Bouvier et des bourgeons de cassis noir de Bourgogne. Cet « Elixir de la vigne » va être commercialisé sous forme d’ampoules pour des cures de deux semaines pour un prix de 65 euros à renouveler pendant l’année.

Bon pour la peau & le cœur

L’actif obtenu par Vinésime est annoncé comme étant 5 fois plus antioxydant qu’un extrait pur de thé vert. Cette puissance est utilisée pour la peau, mais joue également un rôle positif global y compris cardiovasculaire. Des bienfaits bien connus depuis que des études ont été menées sur ce que l’on a nommé le « French Paradox » qui avait mis en avant les bienfaits d’une consommation (modérée !) de vin rouge. Avec son « Elixir de la vigne », mis au point par Edouard Damidot avec l’aide de chercheurs universitaires, le dirigeant précise que le moment est « propice, car nous devons plus que jamais renforcer l’organisme pour lutter contre les agressions extérieures ». Quoi de mieux que les bienfaits des vins de Bourgogne sans les désavantages de l’alcool ?

V.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt − trois =