Jean-Louis Descours, mythique président du groupe André, décédé en 2013, n’a pas fait que révolutionner le monde de la chaussure en faisant de sa marque le premier groupe européen et en lançant des enseignes discount comme La Halle aux Chaussures.

En 1981, il rachète le vignoble du Château La Verrerie à Puget, dans le Lubéron. La raison ? Garder une activité entrepreneuriale pour sa retraite. S’il choisit cette région pour son climat et sa vocation agricole, le vin est alors une révélation. Une passion qu’il transmet à son petit-fils Christopher qui, en 2007, a seulement 33 ans mais avec l’âme d’entrepreneur de son grand-père, prend la tête du groupe familial EPI (Européenne de Participations Industrielles), composé de Weston, Bonpoint, Alain Figaret…

Sous sa houlette, l’entreprise familiale prend le virage luxe, ce qui n’empêche pas le jeune homme de s’imposer dans le monde viticole. «Au fil des ans, cet investissement est devenu un vrai projet entrepreneurial. Les domaines sont gérés exactement comme toutes les autres filiales du groupe EPI», indique Christopher Descours, 60ème plus grande fortune avec 800 M€.

Le Château La Verrerie, avec son vignoble de 48 ha (plus 7,7 ha plantés en 2013), vend 240.000 bouteilles par an (70% de vin rouge, 20% de rosé et 10% de vin blanc) pour un CA de 1,7 M€. «Le Château La Verrerie est une entreprise rentable», confirme le dynamique quadra. Une des raisons qui explique le rachat en 2011 des maisons de champagne Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici