Catherine Touvrey, Directrice Générale d’Harmonie mutuelle

Par Nathan Chaize

Catherine Touvrey, Directrice Générale d’Harmonie mutuelle était l’invitée de la matinale du forum des leaders éclairés jeudi 4 mars. Avec Murielle Montagnier, la question de la responsabilité sociale du dirigeant a été abordée. Catherine Touvrey a pu ainsi interagir en live  avec les spectateurs de la matinale.

La Fabrique des Leaders Eclairés fondée par Murielle Montagnier, organise depuis le mois de janvier Le Forum des Leaders Eclairés, un cycle de témoignages inspirants de plusieurs dirigeants d’entreprise de renoms afin de promouvoir et mettre en lumière le Leadership Nouvelle Génération. Une occasion pour ces dirigeants de partager leur expérience de leader éclairé et d’apporter leur vision sur le leadership. Catherine Touvrey, Directrice Générale d’Harmonie mutuelle était l’invitée de la matinale du forum jeudi 4 mars, où elle a pu témoigner et répondre aux questions des participants sur la problématique de la responsabilité sociale du dirigeant.

Une organisation axée sur la proximité

Parmi les nombreux aspects du fonctionnement d’Harmonie Mutuelle évoqués, sa Directrice Générale, Catherine Touvrey a tenu à insister sur “l’importance de la proximité, qu’elle soit physique ou relationnelle ». Une proximité au cœur du modèle du leadership éclairé. Cette proximité relationnelle est d’autant plus importante dans le fonctionnement de la société que “certains managers gèrent plusieurs agences et ne bénéficient donc pas toujours d’une proximité physique avec leurs salariés” note Catherine Touvrey. Les nouvelles technologies permettent de créer et de maintenir ce lien, et de porter de l’intérêt aux salariés au-delà de leur rôle dans l’entreprise.La société mutualiste est issue de nombreuses fusions, mais sa Directrice Générale a voulu les réaliser sans s’éloigner de la réalité du terrain. Une des clés pour y parvenir a été de “dissocier l’organisation logique de l’organisation physique” explique Catherine Touvrey. Un processus accéléré et confirmé par la crise sanitaire qui dure depuis plus d’un an. Pour permettre l’adhésion des salariés au projet, la stratégie mise en place consiste notamment à éviter d’exiger d’eux qu’ils s’organisent en fonction de la société, mais bien que la société elle-même se rapproche d’eux. 

La liberté de parole au coeur de l’entreprise

Catherine Touvrey explique que les valeurs qui la guide dans son expérience de directrice générale sont “la solidarité, une performance au service de la redistribution de la valeur et l’entraide, un terme qui était tombé en désuétude et qui est redevenu le centre des préoccupations dans la société”. Des valeurs positives, mais qui ne valent rien si le fonctionnement “de l’entreprise n’est pas correctement articulé” autour de ces dernières. Au cœur de cette cohérence, l’écoute et la libre parole tient une place toute particulière chez Harmonie Mutuelle tout comme dans le modèle du leadership éclairé et l’un de ses trois piliers, le leadership de présence, également développé dans notre modèle. Catherine Touvrey l’a bien compris notamment lors d’une émission radio réalisée par les dirigeants lors de laquelle les salariés pouvaient envoyer des messages de façon anonyme. Des messages qui, pour certains, ont été virulents, mais qui ont permis à la dirigeante de réaliser le rôle essentiel de la parole dans l’adhésion des salariés au projet. Pour la directrice générale, “la liberté d’expression est essentielle pour mettre en place le système dans lequel on veut agir et il est fondamental de pouvoir interpeller les dirigeants”. Les décisions du dirigeant doivent pouvoir être discutées et concertées afin d’aller “chercher les angles morts et faire des ajustements”. 

L’acceptation de la différence au service du collectif

L’une des valeurs essentielles au bon fonctionnement de l’entreprise est l’acceptation de la différence. Plus que de l’accepter, Catherine Touvrey invite à en faire une force. Cette valeur rejoint la nécessité de laisser les salariés s’exprimer sur les décisions prises par les dirigeants puisqu’accepter la différence, c’est aussi accepter la différence de point de vue. Pour que cette divergence apparaisse et nourrisse l’entreprise, le salarié doit avoir un espace pour l’exprimer. L’acceptation de ces différences, « pousse le dirigeant à chercher et à trouver la direction la plus fédératrice possible » explique Catherine Touvrey, une démarche proche de celle du leadership de sens, l’un des piliers du leadership éclairé. Un véritable défi à relever, mais qui permet de créer un collectif fort dans lequel chacun trouve sa place et se sent valorisé. La directrice générale d’Harmonie mutuelle raconte notamment qu’en partenariat avec la Fondation Humaninnov, l’entreprise a organisé une opération de sensibilisation sur les maladies chroniques en entreprise. Une opération au cours de laquelle des salariés ont fait leur “coming-out” en racontant leur expérience. Catherine Touvrey insiste sur le fait que ces salariés “étaient tous très performants et impliqués malgré leur maladie”. Une anecdote qui prouve que le collectif est d’autant plus fort lorsqu’il prend en compte les individus pour ce qu’ils sont personnellement et pas seulement professionnellement.

Ce témoignage de Catherine Touvrey a été très enrichissant pour le Forum des Leaders Eclairés et ses nombreux participants. Un témoignage non seulement inspirant mais également authentique et éclairant. C’est ce que souhaite Murielle Montagnier, à l’initiative  du  projet « pour assurer la croissance de son entreprise et remporter les défis à venir, le Leader a plus que jamais besoin de propager une vision fédératrice et éclairante, de se porter garant de valeurs humaines porteuses de sens et de prendre les décisions les plus appropriées ». Face à un monde complexe et incertain, il est important de prendre en compte les changements de paradigmes pour affronter les nouveaux enjeux d’aujourd’hui, c’est la mission que s’est confiée la Fabrique des Leaders Eclairés.

Le Forum des Leaders Eclairés aura la chance d’accueillir comme prochain invité : Florent Menegaux, Président du groupe Michelin, le 12 avril prochain : ÊTRE UN LEADER C’EST DONNER DU POUVOIR A SES EQUIPES. Il partagera sa vision du management et présentera la vocation du modèle de leadership « I-CARE » déployé auprès des 123 000 collaborateurs du Groupe.

S’inscrire gratuitement : https://www.lafabriquedle.fr/le-forum-des-leaders-eclaires/

Par Nathan Chaize

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

18 − 10 =