Adorable little baby portrait. Cute baby girl indoor. 6 month child smiling.

Comment ne pas y avoir pensé avant ? Des couches bio pour nos tout-petits, voici une idée qui tombe sous le sens et qui n’a pas échappé à deux créateurs d’entreprise, Kilian O’Neill et Geoffroy Blondel de Joigny, installés à Boulogne-Billancourt (92).

La loi n’est pas très exigeante en ce qui concerne les fesses de nos bébés, et les consommateurs font généralement confiance aux marques qu’ils achètent.

Le règlement européen relatif aux substances dangereuses interdit bien entendu l’utilisation de certains composants comme les phtalates. Une enquête récente de 60 millions de consommateurs met cependant en avant la présence de perturbateurs endocriniens et de composés volatiles, tels que dioxines ou pesticides dans certaines couches.

Aie, aie, aie… Sauf que la présence de ces résidus n’est pas quantifiée, ce qui empêche de dire si elle est dangereuse ou non, étant donné que tous les éléments repérés sont présents au quotidien dans nos logements, sur nos vêtements, en très faibles quantités.

Nos deux créateurs d’entreprise ont donc souhaité répondre entre autres à cette inquiétude sociétale.

Deux jeunes pères à la fibre bio-écolo

Killian O’Neill et Geoffroy Blondel de Joigny sont amis d’enfance, trentenaires et… papas. Un étape dans la vie et l’occasion de se remettre en question afin d’élaborer un projet de création d’entreprise.

Les deux hommes ont une expérience salariée, Killian en téléphonie, et Geoffroy chez Procter & Gamble. Très attachés à l’aspect durable des produits offerts sur le marché, ils se lancent dans un premier temps dans le e-commerce, avec une offre de produits bio et écolos : ventes-responsables.com.

C’est à partir de cette expérience qu’ils ont constaté que les couches pouvaient présenter un intérêt à condition de pouvoir répondre à une question. Pourquoi les couches bio ou lavables présentes jusqu’à présent en distribution ne se vendent-elles pas ?

L’examen des défauts de l’offre leur a permis d’élaborer leurs produits innovants sous la marque Tidoo.

Revenir aux bases du marketing

Deux écoles s’affrontent : créer un besoin ou partir du besoin exprimé par le client. Dans le premier cas, on se trouve sur un marché innovant, avec un produit qui n’existe pas encore ou pas sous la forme proposée.

Dans le second, c’est l’écoute du marché qui définit le produit et donne les raisons pour lesquelles l’offre actuelle ne convient pas. Avec leurs couches Tidoo, Kilian O’Neill et Geoffroy Blondel de Joigny ont écouté les consommateurs et répondu aux attentes sur les couches bio : des couches efficaces, comme les non bio, une excellente qualité des attaches, plusieurs systèmes antifuites, bio oui, mais douces au toucher.

Déjà leaders sur le marché

En très peu de temps, l’entreprise est devenue leader sur son marché en France et poursuit son développement sur des axes principaux, le lancement de nouveaux produits innovants et la distribution dans d’autres pays d’Europe.

L’aventure Tidoo ne fait que commencer et elle est d’ores et déjà promise à un très bel avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici