Situé à Quaëdypre, près de Bergues (Nord), Jean Decock va débourser 12 M€ pour bâtir un nouveau site de production, sur lequel travailleront à terme une grosse vingtaine de salariés.

Spécialiste du teillage de lin, la PME nordiste, qui a des capacités de production de 24 000 tonnes, ambitionne de produire 16.000 tonnes de lin par an dans cette usine.

Cette dernière sera livrée en 2021. « L’Aisne représente un millier d’hectares sur les 4.500 cultivés par les agriculteurs avec lesquels nous avons des contrats d’approvisionnement », explique Edouard Decock, directeur de la SA Jean Decock.

Grâce à l’envolée du marché du lin, tirée par l’augmentation exponentielle de la demande en provenance d’Asie (Chine, Inde), qui avale plus de 80% de la production, Jean Decock se développe rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici