En mai dernier, la PME de Hong Kong Ledus, filiale du groupe chinois Tech Pro Technology Development, a racheté le Football Club Sochaux-Montbéliard à PSA pour 7 M€. Un investissement important pour une petite entreprise qui n’affiche que 23 M€ de CA. Rencontre avec Li Wing-Sang, P-DG de Ledus et président du FCSM.

Pourquoi avez-vous racheté le FCSM ?

Li Wing-Sang :

Racheter un club qui a 87 ans d’histoire est un moyen efficace de nous faire connaître, alors que nous voulons fortement développer notre activité de distribution de LED en Europe. Sochaux est une marque fabuleuse, que nous voulons faire grandir à l’international, ce qui devrait nous permettre de toucher de nombreux marchés, notamment auprès des collectivités locales.

 

Quelles sont vos ambitions et les moyens dont vous disposez ?

Li Wing-Sang :

La situation du club est saine [Peugeot a épongé 17,6 M€ de dettes avant la cession, NDLR] et nous avons présenté un budget de 10 M€, dans la moyenne des clubs de L2. Nous resterons dans la continuité de ce qui a été fait en nous appuyant sur ce qui fonctionne. Et nous espérons faire remonter le club en L1 dans les meilleurs délais. Pour cela, nous allons renforcer le staff technique autour de l’entraîneur, Olivier Echouafni.

 

Allez-vous être impliqué personnellement dans la direction du club ?

Li Wing-Sang :

Pour l’instant, je suis encore en observation pour comprendre les mécanismes de management. Je vais naturellement donner le meilleur de moi-même, notamment pour aider le centre de formation. Mais, au quotidien, c’est le nouveau directeur général Ilja Kaenzig [nommé le 15 août, NDLR] qui va nous apporter son expérience, son savoir-faire et ses réseaux dans le football international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici