Les entreprises du CAC40 éclipsent les PME et ETI sur le marché boursier. Leurs résultats sont pourtant meilleurs et sans accroissement du risque. De quoi espérer un regain d’activité à la rentrée, soutenue par la reprise attendue ?
 

Depuis la création, il y a trois ans, d’Enternext, la filiale d’Euronext dédiée au financement et à la promotion des PME et ETI par les marchés financiers, 78 nouvelles sociétés, dont 45 en régions ont franchi le pas de l’introduction en bourse. Entre 2013 et 2015, quelques 2 Mds€ ont été levés, contre 890 M€ sur les trois années précédentes.

Et les entreprises ont en fait obtenu beaucoup plus, précise Eric Forest directeur général d’Enternext : «En tenant également compte des levées de fonds secondaires, c’est 12 Mds€ que les ETI et PME françaises ont obtenu depuis 2013 sur les marchés financiers».

Pour Éric Forest, «La méconnaissance des marchés financiers entraîne souvent des craintes, voire une méfiance. Heureusement, quelques 530 PME et ETI aujourd’hui cotées en France peuvent témoigner que l’on peut financer son développement grâce à la Bourse, mais aussi que les contraintes des marchés sont gérables et supportables, y compris par une entreprise de taille moyenne». Car beaucoup reste à faire pour les entreprises retrouvent le chemin de la corbeille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici