Le marché de pièces détachées est en plein expansion. Reparcar, une jeune pousse dont le siège social est situé à Issy Les Moulineaux, spécialisée dans les pièces d’occasion automobiles, se développe à grande vitesse et pas seulement en France.

Devant la difficulté de trouver des pièces de rechange pour les voitures ne nécessitant pas des pièces neuves, comme par exemple, un véhicule de plus de 10 ans, Stéphane-Brault-Scaillet décide de s’associer avec son ami d’enfance, Alexandre Gauthier, tous les deux sortant de la même école, IPAG Business School, et créer un e-commerce, ce sera les débuts de la startup Reparcar et de son site e-commerce, un site proposant et regroupant en France, un service de recyclage de pièces automobiles, recensant toutes les casses agrées de France, nous sommes en 2018.

Très vite, la jeune pousse décolle avec plus de 400 000 visiteurs/mois, proposant plus d’un million de pièces en stock. Reparcar ne s’adresse pas uniquement aux particuliers, devant les nouveaux textes de lois, les professionnels sont maintenant dans l’obligation de proposer des pièces de récupération en même temps que les pièces d’origines et neuves, ils sont de plus en plus clients du site. C’est ainsi que Reparcar a multiplié son chiffre d’affaires par 5 depuis deux ans. Pour les professionnels, Reparcar a une offre spéciale, avec des remises importantes, un paiement différé, récupération de la TVA et bien d’autres services, un plus pour les PME du secteur.

Un développement à l’international

Reparcar profite du boom sur le marché de l’occasion pour étendre son offre au niveau européen. Après un lancement réussi en Espagne, la marketplace s’installe désormais en Italie et aux Benelux

Avec la pénurie des matières premières, associée aux nouveaux challenge en matière de recyclage, Reparcar a de beaux jours devant elle, le marché a explosé, passant de 250 à 530 millions d’euros entre 2021 et 2022 suit le même chemin en termes de progression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

deux × deux =