Lancée en octobre 2014, la plate-forme Reezocar, basée à Paris (75), est née de l’initiative de trois trentenaires : Vladimir Grudzinski, Laurent Potel et Vincent Deboeuf.

«Vladimir est à l’origine du projet. Passionné d’automobile, il était souvent sollicité par ses proches en quête d’un véhicule en raison de ses connaissances pointues du marché. Lors de ses recherches, il s’est rendu compte de la difficulté à croiser toutes les annonces. Son expérience de consommateur lui souffle qu’il serait plus simple d’accéder à un site qui les regroupe toutes, mais cela n’existait pas…», raconte Laurent Potel, cofondateur et CEO.

En centralisant les offres, Reezocar permet de trouver sa voiture idéale, en France et en Europe. «Lorsqu’un consommateur achète une voiture à un particulier, il a peur de l’arnaque et du mauvais état technique du véhicule, pas toujours décelable au premier coup d’œil. Avec un vendeur professionnel, la garantie technique est là, mais les offres sont plus chères, et le stock de voitures proposées plus limité.

Généralement, un acheteur se renseigne sur les bonnes occasions dans un périmètre de recherche de 80 km autour de chez lui. Mais la bonne affaire en termes d’usage, d’envie et de prix est rarement sur le pas de sa porte», explique le trentenaire. La jeune pousse propose donc à ses clients le déplacement d’un professionnel capable d’expertiser le véhicule, test routier à l’appui, et de remettre son rapport à l’acheteur qui peut alors prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Si la transaction est conclue, Reezocar s’occupe également de la livraison, et propose même un service de garantie (1 an). La jeune pousse s’appuie sur 4.000 experts associés.

Ces services sont facturés à la carte. L’économie réalisée ? 15% en moyenne puisque les experts Reezocar se chargent aussi de la négociation !

«Le vrai plus de Reezocar ? Son positionnement tourné 100% vers l’acheteur. L’enjeu est de maintenir une croissance forte sur la France, de développer notre présence dans d’autres pays et, d’ici 2020, d’être un acteur leader en Europe», indique Laurent Potel, qui compte bien proposer dans les prochains mois des solutions de financement. Et les perspectives sont encourageantes. «Nous notons une progression importante du trafic, qui se compte aujourd’hui en centaine de milliers de visiteurs par mois, et devrait dépasser le million avant la fin de l’année». Une offre sur mesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici