Jeune femme dynamique, Rebecca Laub a fondé NA&JA avec Carla Mauren. NaJa, c’est une box destinée à renforcer le lien générationnel entre grands-parents et petits-enfants, mais c’est surtout une belle aventure humaine. L’objectif de la Naja Box est d’accompagner les plus jeunes générations dans leur démarche de renforcement du lien intergénérationnel en leur proposant un abonnement à une box solidaire et innovante pour se rapprocher de leurs ainés.

A travers cet article, nous allons aussi lever le voile sur les coulisses de l’émission, et vous livrer quelques conseils si vous souhaitez participer au casting qui vient de débuter pour la saison 3.

Dès le début, mettez toutes les chances de votre côté

Rebecca Laub est dynamique, certes, mais aussi avenante. Un trait de caractère qui transparaît lorsque l’on s’entretient avec elle et qui a certainement servi son projet entrepreneurial et sa participation à « Qui veut être mon associé ? ».

Tout commence sur Linked’In lorsque Rebacca contacte un des créateurs de l’émission avec qui elle échange sur son projet et l’émission. Comme elle le dit : « il faut contacter et oser ».

Premier conseil donc : ajouter quelqu’un sur Linked’In, c’est bien. Mais échanger, c’est mieux. Osez, et écrivez, vous pourriez être surpris. On ne perd rien à aller vers les autres.

Le contact officiel a ensuite eu lieu et a donné lieu à un casting vidéo.

Le média training est également important pour les chefs d’entreprises ou les politiques, ne négligez pas cela.

Ensuite, le business model a été présenté et l’équipe de l’émission se penche donc sur les dossiers avant de voter sur ces derniers. Rebecca et Carla ont alors pris soin d’envoyer une box personnalisée aux jurés.

Les attentions, ça compte aussi !

J’ai d’ailleurs constaté la qualité des produits et cette box constitue une charmante attention très bien pensée.

Baptême du feu

On s’en doutait un peu mais Rebecca nous l’a confirmé, le pitch est sévèrement monté pour des questions de rythme ce qui est une petite source de frustration pour les candidats au visionnage de l’émission. En effet, les investisseurs veulent « du lourd » et des questions à leurs réponses ce qui est bien normal pour un investissement de plusieurs milliers d’euros.

« C’était assez frustrant au final de voir notre pitch de45 minutes réduit à quelque chose de si court mais nous avons eu la chance que l’angle choisi soit positif. C’était notre crainte ».

L’angle choisi par la production n’est peut-être pas totalement le fruit du hasard. En effet, les deux créatrices avaient décidé de mettre toutes les chances de leur côté. « On s’était dit qu’il fallait sourire tout le temps, peu importe ce que l’on allait nous dire, il fallait rester souriantes ».

Alors, n’oubliez pas, souriez. Surtout que là, vous êtes filmés.

Au final, la journée fût très intense et bien remplie, de 8h à 16h30.

Cela reste surtout une très bonne expérience, un enrichissement et c’est « un vrai gain de temps » selon Rebecca.

L’avenir de Na&Ja

Suite à l’émission, Rebecca et Carla ont finalement abandonné le B to C pour se concentrer sur le B to B avec de nouveaux contrats auprès d’Ag2R ou Allianz et tout en conservant Malakoff Médéric.

Elles poursuivent leur relation constructive avec la jurée Sophie Méchaly de Paul & Joe, et ont récemment échangé avec Eric Larchevêque et même si rien ne s’est conclu à l’heure actuelle.

Les projets ne manquent pas non plus. Le B to C va être repensé et reprendra, et les deux créatrices pensent déjà à d’autres défis dans la Silver Economy ou pour toucher les jeunes.

L’occasion aussi, d’une nouvelle levée de fonds.

Bref, Na&Ja semble bien parti et je vous invite à découvrir la NajaBox spéciale fête des grands-mères conçue avec Paul&Joe pour 55€ (et des cadeaux d’une valeur de 300 € !), rendez-vous sur www.najabox.fr .

Yannick Boutot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

deux × 2 =