Accueil L'Actu du jour Quand Stéphane Courbit fait appel à Nicolas Sarkozy

Quand Stéphane Courbit fait appel à Nicolas Sarkozy

De plus en plus impliqué dans le monde des affaires, l’ancien président de la République va intégrer le conseil d’administration de deux entités détenues par le magnat du divertissement.

Après avoir intégré le conseil d’administration du groupe Accor en 2017, celui du Groupe Barrière et le conseil de surveillance de Lagardère en 2019, et après avoir fait entrer Vincent Bolloré au capital du groupe Lagardère, Nicolas Sarkozy démontre une fois de plus la portée de son influence au sein du capitalisme parisien. Ami de longue date de Stéphane Courbit (le producteur figurait parmi les invités lors de la soirée organisée au Fouquet’s le soir de l’élection présidentielle de 2007), l’ancien président de la République siègera désormais au sein des conseils d’administration de deux holdings de l’entrepreneur, qui n’est autre que l’un des producteurs télé les plus en vue du moment — il produit notamment « Koh-Lanta », « Fort Boyard » ou encore les émissions de Cyril Hanouna.

L’un des plus gros producteurs de contenus au monde

Selon l’émission Complément d’enquête, Nicolas Sarkozy va intégrer le conseil d’administration de Lov Group Invest, la holding personnelle du magnat du divertissement, et celui de Financière Lov, la holding chapeautant les multiples activités du groupe (Banijay, Betclic, hôtels…), dont Marc Ladreit de Lacharrière (Fimalac) et Alain Minc sont également actionnaires.

Agé de 55 ans, Stéphane Courbit est un homme d’affaires de premier plan. Le rachat d’EndemolShine (« Big Brother », « Black Mirror », « Master Chef »…) en 2019 pour un montant de deux milliards d’euros a fait de son groupe l’un des plus gros producteurs de contenus au monde. « C’est un homme modeste, expliquait Nicolas Sarkozy dans les colonnes de Paris Match. Il a tout créé seul, grâce à sa force de travail, son instinct et sa constance. » Selon Matthieu Pechberty, journaliste BFM Business, « quand vous êtes une société personnelle, familiale, comme celle de Stéphane Courbit, qui est destinée à être donnée en héritage à vos enfants dans peut-être 30 ans, vous faîtes entrer Nicolas Sarkozy pour passer encore une étape supérieure ».

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

3 × 4 =