Les nouvelles technologies ont révolutionné l’économie mondiale, et les startups tricolores ont pris leur part à ces bouleversements. Cependant, si cette révolution a généré des opportunités, elle comporte également des risques, et le secteur de la cybersécurité est aujourd’hui en pleine croissance. Et dans ce secteur aussi, des sociétés françaises comme Patrowl s’illustrent en apportant des solutions innovantes.

Les nouvelles technologies : des opportunités et des menaces

L’essor d’Internet a permis un développement presque sans précédent de l’économie mondiale. Cependant, si les nouvelles technologies offrent des perspectives pour les entreprises, elles peuvent également être la source de menaces, malheureusement trop souvent sous-estimées alors que 2200 entreprises sont piratées chaque jour. Les problématiques de sécurité des données sont par conséquent devenues un enjeu majeur pour les entreprises, surtout pour les grands groupes. Les questions de vulnérabilités des données stockées sur des serveurs exposés, ou de phishing sont désormais connues, mais ne constituent qu’une partie des risques, alors que les conséquences peuvent être dramatiques, allant de la divulgation d’informations pour nuire à l’image de marque à la mise hors service des sites, en passant par le chantage et l’extorsion purs et simples. Et si la vigilance des collaborateurs au quotidien est essentielle, il convient également de se prémunir à travers l’utilisation de solutions techniques.

Proposer des solutions plus que des problèmes

Une grande partie des risques induits par Internet provient du piratage, opportuniste ou intentionnel, à travers le piratage des sites, applications, accès distants, mail, cloud ou systèmes de partage des fichiers. C’est sur cette menace, qui constitue 50% des risques, qu’intervient Patrowl. La société réalise tout d’abord une cartographie globale des actifs de ses clients sur Internet, identifie les menaces et y apporte une réponse. Cependant, l’exposition des entreprises sur Internet évolue en permanence, au rythme des ajouts, et la protection doit elle aussi être adaptée en permanence. C’est pourquoi la vulnérabilité des actifs cyber doit être testée en continu, plutôt qu’un ou deux fois par an comme c’est trop souvent le cas. C’est toutefois une tâche fastidieuse, couteuse, et qui demande le recours à des spécialistes rares sur le marché. C’est pourquoi Patrowl souhaite apporter des solutions plutôt que de nouveaux problèmes, en proposant une réponse simple d’utilisation, entièrement externalisée en mode Saas et partiellement automatisée pour que l’analyse des risques et la réplique soit la plus efficace et la plus simple pour les entreprises, qui n’ont alors plus à consacrer de ressources internes à leur cybersécurité.

L’approche de Patrowl : décourager les attaquants

La meilleure défense est encore de faire en sorte que l’attaque n’ait jamais lieu. C’est pourquoi Patrowl met en place pour ses clients une stratégie de protection globale, permanente, mais surtout offensive et qui vise à rendre toute attaque inutile car aux chances de succès dérisoires. C’est cette approche, proactive et offensive, qui fait de la jeune entreprise française un acteur novateur de la cybersécurité dans un secteur aujourd’hui dominé par des entreprises américaines ou israéliennes, et qui lui permet de viser dès cette année une entrée sur le marché nord-américain.  

Site web : https://patrowl.io

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

huit − huit =