Le salaire est essentiel pour attirer les candidats. Pourtant, toutes les offres d’emploi ne contiennent pas cette information.

Pour recruter, dans la plupart des cas, la publication d’offres d’emplois reste la solution idéale et la plus simple. Encore faut-il mettre tous les atouts dans l’annonce pour optimiser les résultats. Mais c’est loin d’être le cas. Une enquête confirme l’importance primordiale de l’affichage du salaire proposé aux candidats, et pourtant, les trois-quarts des annonces ne le mentionnent pas. Il est clair que pour les demandeurs d’emploi, l’argent est une priorité dès le départ. La grande majorité des candidats déclarent que le salaire est l’information la plus importante dans une offre d’emploi et le principal moteur qui les attire vers un emploi.

Neuf candidats sur dix veulent connaître le salaire

C’est un chiffre qui devrait faire réfléchir les PME et pourtant, malgré un plébiscite général pour cette info de première importance, moins de 30 % des entreprises la stipulent clairement dans leurs annonces.

Pourquoi cette réticence des PME ? La raison principale, c’est qu’en France, contrairement aux pays anglo-saxons, le salaire reste un sujet tabou, aussi bien vu de l’extérieur que de l’intérieur de l’entreprise. De l’intérieur, on peut comprendre l’entreprise qui va afficher clairement le salaire proposé, alors qu’au sein de ses salariés, il existe peut-être des postes similaires avec un salaire différent. L’annonce du salaire obligerait l’entreprise à revoir toute sa copie sur les rémunérations internes. Le salaire est bien entendu un sujet culturel et il y a encore beaucoup de chemin à faire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit + 12 =