Pedayak Electric, le kayak « mains libres ». Cette innovation est unique au monde et elle est française. L’entreprise Aquaphile, basée à Landéda, une petite commune du Finistère, vient d’inventer le Pedayak Electric, premier bateau au monde à propulsion hybride musculaire/électrique.

Le Pedayak Electric associe deux univers

Stable, polyvalent et modulaire, il comporte plusieurs systèmes, d’une part, un système de propulsion musculaire, pour les sportifs et d’autre part, une technologie moderne et écologique avec un système de propulsion électrique. Ses différents systèmes permettent au kayak de manœuvrer avec une grande agilité et de pratiquer la marche arrière. Ce concentré d’innovations techniques est l’aboutissement de 10 ans de recherche.

Si vous êtes fan de kayak, ce modèle est fait pour vous ! Composé d’une coque auto-videuse en polyéthylène, il mesure 360 cm de longueur pour 73 cm de hauteur et peut aller jusqu’à 10 km de vitesse. Avec pédalage, son autonomie est de 7 heures, sans pédalage, le temps de navigation est réduit à 3 heures (vitesse moyenne) et 1h05 (vitesse élevée). Le prix de vente est de 3999 euros TTC. Bonne nouvelle pour l’emploi, l’entreprise recherche des agents commerciaux et des distributeurs

David Adrian, des projets uniques au monde

Pedayak Electric est fabriqué et commercialisé par L’aquaphile, une entreprise industrielle créée en 2006 par Pierre et David Adrian. Centrée sur les sports nautiques, Aquaphile est exclusivement tournée vers l’innovation, et tous les produits sont uniques au monde. David est un ancien officier de marine, ingénieur de l’Ecole Navale et MBA d’HEC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

6 + cinq =