Le patron de Numericable a décidément de l’appétit. Alors que le rachat de SFR par sa holding Altice vient juste d’être finalisé, il ne cache pas son intérêt pour Bouygues Telecom. Son directeur général, Dexter Goei, a ainsi déclaré : «Altice est l’acheteur le plus naturel. Si Bouygues nous appelle, pourquoi ne pas y aller ? Je serais étonné qu’il ne se passe rien en 2015 dans ce domaine».

Martin Bouygues, de son côté, s’est officiellement déclaré ne pas être vendeur, tout en précisant qu’il était attentif aux évolutions du marché. Si le 4ème opérateur français de téléphonie était sur le marché, Altice pourrait bénéficier du soutien de l’Autorité de la concurrence, hostile à un rachat par Orange. Patrick Drahi, qui n’a eu aucune difficulté pour lever près de 9 Mds€ pour le rachat de SFR, pourrait trouver à se financer, mais également céder une partie du réseau de Bouygues à un concurrent, Free en l’occurrence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici