Orosound, leader Français en produits high tech et plus précisément en conception de casques audios, ouvre une nouvelle ligne de production en Normandie et décide de s’étendre à l’international. 

Le pari n’était pourtant pas gagné, l’Asie, notamment la Chine et Japon ont le quasi-monopole de la fabrication de ce type de produit. Durant quelques années, Orosound fabriquait ses casques en Chine avant de les rapatrier en France en 2020, notamment à Saint-Malo en Bretagne. Une production dorénavant Made- in-France.

Le leader français en innovation électro-acoustique propose des casques professionnels de bureau de très haute technologie, dont le petit dernier, Tilde Pro. 

Une ascension rapide

Contrairement à de nombreux secteurs, la crise du Covid a provoqué une accélération des besoins en casques. La mutation du mode de travail à distance à fait progresser de manière importante la demande de casques audio, dont Orosound est leader en France. C’est aussi la seule entreprise française à concevoir et à produire ce type de produit. Afin de s’adapter au marché en respectant sa philosophie, Orosound ouvre une seconde ligne de production avec son partenaire Sicap, à Granville, en Normandie.

Un portefeuille bien garni

A ce jour, l’entreprise dispose d’un portefeuille de plus de 300 clients, dont des entreprises très connues : Matmut, SNCF, Safran, CNP Assurances, ou encore Hutchinson.

Pierre Guiu, le président, développe l’entreprise sur le sol français mais aussi à l’international ! 

Il peut désormais s’appuyer sur 4 commerciaux basé en France, réalisant 1/3 de ses ventes, tandis que les 2/3 sont réalisés par des ventes indirectes, via un réseau fort de 20 revendeurs.

« Dans un contexte difficile d’approvisionnement en semi-conducteurs, nous avons fait le choix de sécuriser et renforcer notre approvisionnement en augmentant encore la part du fabriqué en France ou en Europe. Cette stratégie va nous permettre de garantir l’approvisionnement et le stockage des composants afin d’anticiper la production et pouvoir répondre favorablement à la forte demande du marché » déclare Pierre Guiu, Président d’Orosound, dans un communiqué de presse. 

L’entreprise ouvre désormais ses produits à l’international, dans un premier temps au Benelux et en Grande-Bretagne, via son réseau de revendeurs. Pierre Guiu, envisage, dès cette année, d’ouvrir de nouveaux marchés dont l’Asie et l’Europe du Sud, la région alémanique.

Une croissance à 3 chiffres

L’année 2020 a été très profitable au groupe qui vient d’enregistrer 190 % de croissance, et pèse 5% de part de marché. L’ambition des dirigeants est de conserver cette croissance à 3 chiffres pour 2021.Depuis le début de l’année, Orosound a déjà réalisé 75% du CA de l’an passé et prévoit d’augmenter ses effectifs de +20%, principalement dans les métiers de support de vente et des ingénieurs, afin de proposer de nouveaux produits

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 × quatre =