La start-up française Numworks souhaite s’attaquer à la domination sans partage des deux géants sur le marché de la calculatrice. Après plus d’un an de développement autour d’une équipe de huit personnes, la jeune pousse a mis en vente son produit fin août sur son site et sur Amazon.

Conçue en France et fabriquée en Chine, cette calculatrice scientifique présente l’avantage d’être utilisable lors des examens, d’afficher un prix abordable (79,99 euros) par rapport à la concurrence et d’être open source. Numworks s’attaque à un marché potentiel extrêmement large (700 000 élèves en France, 10 millions dans le monde).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici