En développement informatique, les estimations sont présentes partout : avant même le début d’un projet, pour concrétiser la vente, tout prestataire s’engage à respecter des coûts et des délais ; en phase de contractualisation, avec l’exercice de fixation des pénalités de retard ; et à l’issue du projet, lors de la vérification du respect des engagements.

Pour Frédéric Leguédois, directeur du pôle agile chez Cloud Temple, ces habitudes peuvent être remises en question. « Un projet hors délais et hors budget, largement adopté par les utilisateurs, avec un ROI exponentiel, serait-il véritablement un échec ? » Le No-Estimate n’est pas une utopie mais une démarche qui nécessite de remettre en cause l’ordre établi, la vente, la contractualisation, les interactions entre clients et prestataires, le management des développeurs et la gestion du projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici