C’est peu connu, mais la France est le n°3 mondial de la production de caviar, derrière la Chine et l’Italie. La surexploitation a, en effet, conduit à une quasi-disparition des esturgeons sauvages en Russie et en Iran. 

Plusieurs acteurs cherchent à développer l’aquaculture, comme la société Huso (1,5 M€ de CA), plus connue avec sa marque Caviar de Neuvic (du nom du site de production en Dordogne), qui s’est vu attribuer le titre «d’entreprise remarquable» récompensant les projets conjuguant la valorisation d’un terroir et le respect d’une démarche naturelle.

Pour conquérir de nouveaux publics, Caviar de Neuvic ouvre une boutique parisienne à Saint-Germain-des-Prés, une nouvelle étape-clé dans le développement de la PME, afin de lui permettre de consolider et de développer sa politique à l’export avec une notoriété internationale croissante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici