Romain Ravaud, dirigeant fondateur de Whylot

Dans la course à l’électrique que se livrent les constructeurs automobiles, Renault choisit le « made in France ».

Déjà actionnaire (21 %) et signataire d’un contrat de licence avec Whylot (30 salariés, 2,5 millions d’euros de CA) jusqu’en 2045, la firme au losange passe à l’étape suivante dans son partenariat avec la PME située à Cambes (Lot) : cette dernière débloque 8 millions d’euros pour industrialiser la fabrication d’un moteur électrique à flux axial très innovant.

Cet investissement portera sur l’agrandissement du site situé près de Figeac et l’achat de nouvelles machines. L’entreprise fondée par Romain Ravaud va bâtir une ligne de fabrication de moteurs électriques plus légers et compacts que les moteurs actuels, qu’elle est la seule à produire en France. Mais la technologie de la PME lotoise intéresse également le secteur aéronautique. Whylot travaille d’ailleurs en ce moment avec un grand avionneur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

11 + sept =