La jeune pousse de Montpelllier, spécialiste de la communication des objets connectés via les réseaux mobiles a réussi à s’imposer comme un acteur clé grâce à son offre multi-opérateur et à faible coût, puisqu’elle repose sur l’infrastructure de la téléphonie mobile.

Malgré sa petite taille (5,6 M€ de CA en 2016), l’entreprise créée par Frédéric Salles et John William Aldon a convaincu le géant des télécoms Vodafone (40 Mds€ de CA).

L’entreprise française pourra ainsi proposer aux entreprises françaises une couverture internationale pour connecter leurs machines en utilisant les réseaux 2G, 3G et 4G existants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici