En 2016, 43% des entreprises françaises ont déjà eu recours à des managers de transition. Elles étaient 35% en 2015.

Pour le cabinet spécialisé Delville Management, l’explication tient à une évolution de son rôle : «Le manager de transition n’est plus cantonné aux crises, ni aux problématiques d’urgence des entreprises. Chargé de gérer une situation précise ou un projet donné, le manager de transition, choisi pour sa connaissance du métier et son expérience de la conduite du changement, remplit une mission limitée dans le temps mais avec un véritable impact sur les entreprises».

Dans un contexte changeant, le management de transition est un outil souple et pertinent pour mener à bien les évolutions envisagées.

Pour en savoir plus, visitez le site de Delville Management.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici