M6 : démarrage en fanfare pour l’émission « Qui veut être mon associé »

L’émission de M6 animée par Xavier Domergue a fait fort. Elle a rassemblé 1,9 million de téléspectateurs, soit 9,4 % de part d’audience. En comparaison, le lancement de la première saison avait attiré 1,5 million de curieux, soit 7,8 % de PDA. Et sur certaines cibles, le programme fait très très fort avec 36% sur les 15/34 ans.

Pari réussi donc et nouveau casting validé avec Anthony Bourbon (Feed), Sophie Mechaly (Paul & Joe), Jean Pierre Nadir (Fairmoove.fr) et Isabelle Weill (IWCorp). Des investisseurs emblématiques de la saison 1 sont aussi de retour à savoir Delphine André (GCA), Eric Larchevêque (Ledger) et Marc Simoncini (Angell).

Niveau jury, Anthony Bourbon a semblé un peu en retrait ou plus frileux alors que les « anciens », Isabelle Weill, Eric Larchevêque et Marc Simoncini, évoluaient comme des poissons dans l’eau.

Mention spéciale à Jean-Pierre Nadir qui a rapidement trouvé ses marques avec ce conseil définitif : « Quand dame chance vous tend la main, alors il faut la saisir. Quand l’argent est sur la table, il faut le prendre ».

L’émission a surtout donné une belle image de l’entreprenariat avec de beaux projets, et en faisant aussi la part belle à l’émotion avec les Editions Douin par exemple et le parcours de vie de son dirigeant finalement soutenu par un Eric Larchevêque très touché et touchant. Mentionnons aussi le couple d’infirmiers créateurs de Pap et Pille et conciliant entreprenariat et vie de famille.

Enfin, n’oublions pas que c’est aussi pour VOUS, entrepreneur présent ou futur, un cours grandeur nature de ce qu’il faut faire ou ne pas faire au niveau des négociations (Unbottled et l’absence de deal liée à un refus de principe des porteurs de projet).

Ainsi, on constate que les entrepreneurs dont le projet est le plus avancé ne sont pas les plus souples ou les plus ouverts à la négociation (Unbottled). L’exemple le plus parlant est celui de Bob dont les fondateurs sont allés jusqu’à mettre en péril une énorme levée de fonds de 1,5M€ ce qui a passablement énervé le jury. Damian Py et Antoine Fichet ont ainsi tenté une dernière négociation totalement ubuesque en demandant à Eric Larchevêque de les aider à sortir leur propre cryptomonnaie !

Entrepreneurs, suivez cette émission et lisez Entreprendre en complément, c’est à l’heure actuelle, le meilleur conseil que je peux vous donner 😉

Yannick Boutot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

13 + 11 =