Luxe : Agnelli investit un demi-milliard dans Louboutin

Qui arrêtera la famille Agnelli ? Les propriétaires de Ferrari, la Juve et Fiat investissent 541 millions d’euros dans Christian Louboutin. La célèbre marque de luxe est la dernière opération dans le secteur de la dynastie Agnelli après le rachat de la marque chinoise Shang Xia (ex Hermès).

L’investissement dans Louboutin s’opère via Exor, le holding piloté par John Elkann, petit-fils de Gianni Agnelli et héritier du constructeur automobile Fiat. Présent dans une trentaine de pays, Louboutin détient 150 boutiques en propre. « Au fil des années, j’ai admiré le talent de Christian qui a su créer l’une des grandes marques de luxe mondiales indépendantes, a déclaré John Elkann. L’extraordinaire créativité, l’énergie et la vision unique de Christian Louboutin sont précisément les qualités nécessaires pour construire une grande entreprise. »

Un pactole issu de la fusion de Fiat Chrysler et PSA

Avec cette opération qui sera finalisée avant l’été, la famille Agnelli prend possession de 24 % du capital de Louboutin et dispose désormais de deux sièges au conseil de surveillance de l’entreprise française fondée en 1991. Selon certains observateurs, les Agnelli sont en train d’utiliser une partie du dividende exceptionnel reçu suite à la fusion de Fiat et PSA, un pactole de 2,9 milliards d’euros.

Pour la marque connue à travers le monde pour ses chaussures à semelle rouge, cette entrée d’Agnelli au capital marque un tournant. L’actionnaire italien veut donner un coup de fouet au développement international de Louboutin, en ciblant notamment le marché chinois. L’e-commerce sera également l’une des grandes priorités des années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

deux × 3 =