Les embauches dans le e-commerce pourraient représenter près d’un tiers de la création d’emploi en France.

56,8 milliards d’euros : les ventes en ligne n’ont jamais été aussi importantes en France. En progression de  11 % par rapport à 2013, le chiffre d’affaire du e-commerce français pourrait dépasser les 60 milliars d’euros en 2016. C’est le résultat de la dernière étide de  a Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance).

Confirmant sa forte croissance en 2013, le secteur du e-commerce, a cru en 2014 huit  fois plus vite que le commerce traditionnel.

Avec une progression de 13,5% en France (+1.8% pour le commerce traditionnel), la tendance française confirme la tendance américaine (+13% sur le marché du e-commerce contre +2.5% pour le commerce traditionnel). Facteur important, ce marché est de plus en plus fortement tiré par les TPE/ PME.

L’emploi connaît une forte progression sur le secteur du e-commerce

Les 138 000 sites recensés par la Fevad ont représenté potentiellement cette année plus de 20 000 nouveaux emplois dont plus de 15% ont été réalisé par des TPE/PME.

En 2014, les embauches dans le e-commerce pourraient représenter près d’un tiers de la création d’emploi en France. Les intentions de recrutement représentant près de 40 000 emplois sur un total de 140 000 emplois prévus dans les secteurs de l’industrie et des services (étude L’Usine Nouvelle, 2013).

Le e-commerce peut donc revendiquer nettement sa place de créateur d’emplois et prouve que ce secteur doit être plus que jamais épaulé par les différentes instances, dans son développement.

 Le succès du secteur de l’art de vivre

Le secteur de l’art de vivre sur Internet est en nette croissance. Que ce soit dans le domaine de la culture, la beauté, le bien-être, la maison, le jardin et à présent le sport, ces secteurs constituent un socle fort de l’activité des e-commerçants, en lien avec les tendances sociétales actuelles. L’originalité de leur offre, une prestation très large (la long tail) et des prix attractifs expliquant sans aucun doute ces excellentes performances dans des domaines pourtant très concurrentiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici