Je m'abonne

Le collectionneur Jaime Botin a-t-il été abusivement dépossédé d’un Picasso par l’État espagnol ?

Un tableau de Picasso, la Tête de jeune femme, est depuis peu exposé au musée Reina Sofia de Madrid. Il était auparavant la propriété de l'homme d'affaires Jaime Botin, auquel il a été confisqué dans des circonstances rocambolesques par les autorités espagnoles, qui accusent le banquier de « contrebande ». Faisant preuve d'un acharnement difficilement justifiable, ces dernières ont condamné le collectionneur à trois ans de prison et à une amende, record, de près de 92 millions d'euros – au nom d'une interprétation, inquiétante à plus d'un titre, du concept de « trésor national ». Le journal numérique espagnol El Confidencial vient de consacrer un article à cette troublante affaire.

Entreprendre - Le collectionneur Jaime Botin a-t-il été abusivement dépossédé d’un Picasso par l’État espagnol ?

Un tableau de Picasso, la Tête de jeune femme, est depuis peu exposé au musée Reina Sofia de Madrid. Il était auparavant la propriété de l'homme d'affaires Jaime Botin, auquel il a été confisqué dans des circonstances rocambolesques par les autorités espagnoles, qui accusent le banquier de « contrebande ». Faisant preuve d'un acharnement difficilement justifiable, ces dernières ont condamné le collectionneur à trois ans de prison et à une amende, record, de près de 92 millions d'euros – au nom d'une interprétation, inquiétante à plus d'un titre, du concept de « tr . . .


Vous aimez ? Partagez !


Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne