L’Alsace et ses pains d’épices débarquent à Paris

Si l’histoire de Fortwenger débute en 1768 à Gertwiller en Alsace, depuis 1963, la famille Risch perpétue une tradition familiale avec la fabrication artisanale du pain d’épices. Après avoir ouvert des magasins uniquement en Alsace, l’entreprise familiale s’attaque au marché national, avec l’ouverture d’une première boutique hors d’Alsace, à Paris, rue Marbeuf, à deux pas des Champs-Élysées.

Au départ, l’entreprise ne fournissait que du pain d’épices, mais depuis, elle offre toute une gamme de produits provenant des régions d’Alsace, des Vosges et du Rhin.

En parallèle, la société s’est aussi développée sur le e-commerce et elle a ouvert un entrepôt spécifique à Goxwiller, elle a investi plus de 5 millions d’euros dans ce nouvel outil et devrait embaucher, à terme, une trentaine de salariés. Les ventes en ligne représentent déjà plus de 12% du chiffre d’affaires avec une progression moyenne de +10% par an.

Un savoir-faire ancestral

Bientôt, on retrouvera les pains d’épices de Fortwenger aux Galeries Lafayette et même dans les aéroports de Paris. L’entreprise, dirigée dorénavant par le fils du fondateur, Steve Risch produit entre 1 200 et 1 400 tonnes de pain d’épices, ainsi qu’une centaine de tonnes de Bredele, un célèbre gâteau traditionnel alsacien. Le chiffre d’affaires de l’entreprise dépasse les 21 millions d’euros en 2022 avec 110 salariés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

onze − onze =