L'accord économique et commercial sino-américain de première phase : la déclaration de la partie chinoise

Grâce aux efforts conjoints des équipes chinoise et américaine chargées de conduire les consultations économique et commerciale, les deux parties sont parvenues à un accord sur le texte de l’accord de la première phase économique et commercial sur la base des principes d’égalité et de respect mutuel. Le texte de l’accord est composé de neuf chapitres: du préambule, de la propriété intellectuelle, du transfert de technologie, des produits alimentaires et agricoles, des services financiers, du taux de change et de la transparence, de l’élargissement du commerce, de l’évaluation bilatérale et du règlement des différends, ainsi que des dispositions finales. Dans le même temps, les deux parties sont parvenues à un consensus selon lequel les Etats-Unis respecteront leurs engagements pertinents relatifs à la suppression progressive des augmentations tarifaires sur les produits chinois et de réaliser la transition de l’augmentation à la baisse des tarifs.

La partie chinoise estime que la Chine et les Etats-Unis, en tant que plus grandes économies du monde, ont la responsabilité de gérer leurs relations économiques et commerciales en fonction de la situation globale. L’aboutissement de cet accord est dans l’intérêt fondamental des peuples chinois et américain et des peuples du monde, il produira des effets positifs dans les domaines de l’économie, du commerce, de l’investissement et des marchés financiers. Cet accord est généralement conforme à l’orientation générale prise par la Chine d’approfondir la réforme et l’ouverture, et de promouvoir un développement économique de haute qualité. La mise en œuvre du contenu pertinent de l’accord contribuera à renforcer la protection de la propriété intellectuelle, à améliorer l’environnement des affaires, à élargir l’accès aux marchés et à mieux protéger les droits et intérêts juridiques de diverses entreprises, y compris des sociétés étrangères opérant en Chine. Cet accord est également propice à la protection des droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises dans leurs activités économiques et commerciales envers les Etats-Unis.

Avec l’expansion du marché intérieur chinois, les entreprises chinoises augmentent leurs importations de produits et services compétitifs de haute qualité en provenance de divers pays, y compris les Etats-Unis, conformément aux règles de l’OMC et aux principes de commercialisation.

Ce qui aide à se conformer à la tendance de la mise à niveau de la consommation intérieure et à répondre aux besoins croissants du peuple pour une vie meilleure. Cet accord est favorable au renforcement de la coopération entre la Chine et les Etats-Unis dans le domaine économique et commercial. Il consiste à contrôler et à résoudre efficacement les différends dans le domaine économique et commercial, et à promouvoir le développement stable des relations économiques et commerciales sino-américaines. Dans le contexte des pressions actuelles à la baisse sur l’économie mondiale, cet accord favorise à renforcer la confiance du marché mondial, à stabiliser les attentes du marché et à créer un bon environnement pour des activités économiques et commerciales et d’investissements normales.

Les deux parties ont convenu qu’elles achèveront, à l’étape suivante, les procédures nécessaires telles que l’examen juridique et la relecture des traductions dès que possible, et négocieront les dispositions spécifiques pour la signature officielle de l’accord.

Une fois l’accord signé, il est à espérer que les deux parties pourront s’accommoder et s’efforcer de mettre en œuvre le contenu pertinent de l’accord de la première phase, de consacrer plus d’efforts pour faire avancer le développement des relations commerciales bilatérales, ainsi que la stabilité économique et financière mondiale, et de maintenir la paix et la prospérité du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici