Selon l’étudedu cabinet de conseil sud-africain New World Wealth (NWW), la France pointe à la 1ère place (devant la Chine et l’Italie) en nombre de millionnaires expatriés, avec 10.000 départs, dont 7.000 rien que pour la capitale.

Un chiffre impressionnant, même si le directeur de recherche de NWW précise : «Cela peut paraître important, mais, en réalité, ce n’est qu’une petite partie des 320.000 millionnaires que l’on recense en France».

Top 5 des destinations privilégiées par ces riches expatriés : Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Australie et Israël.

Pour l’analyste, la fiscalité n’est cependant pas la première cause de départ : «Il ne faut pas penser que les taxes ou les comptes offshore ont un impact important sur l’immigration. Cela arrange les gouvernements d’accuser les taxes pour expliquer l’exode. D’une manière générale, les gens partent pour tout un tas de raisons qui se sont accumulées au cour des années. Le mode de vie, la sécurité, la scolarité, la stabilité économique, les opportunités de carrière… Tout cela est bien plus important dans leur décision».

Et Andrew Amoils d’ajouter : «C’est généralement un mauvais signe car, partout dans le monde, les millionnaires sont toujours les premiers à partir». Et il ne sera probablement pas simple de les faire revenir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici