La belle résurrection de la forge Colin Milas, dans les Ardennes

Lorsqu’il a repris la forge Colin Milas aux Hautes-Rivières, dans les Ardennes, Jean-Luc Pigeot avait une ambition.

Ressusciter cette belle endormie âgée de… 115 ans. Six ans plus tard, le pari est quasiment rempli. L’entreprise spécialisée dans le forgeage de pièces a entamé une diversification (sécurité, sport, militaire…) qui a porté ses fruits. L’entreprise ardennaise équipe des véhicules militaires et et des avions de combat. Les investissements lancés par l’ancien patron de la fonderie Pommier ont permis à Colin Milas de gagner en productivité via l’automatisation d’une partie de sa chaîne de production. Cette stratégie s’est avérée payante : le chiffre d’affaires de l’entreprise a doublé en 2019 (6 millions d’euros). Les Ardennes, terre d’industrie!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici