Connaissances, voici la signification de « Kokoroe » en japonais. Son trio de fondatrices a créé une plateforme d’enseignement en ligne pour les métiers de demain.

Béatrice Gherara, Elise et Raphaëlle Covilette, les jumelles, sont le trio de co-fondatrices de « Kokoroe ». Jusqu’à trente ans, ces amies d’enfance ont respectivement exercé leurs talents dans les secteurs du digital bancaire, du droit et du conseil.

C’est alors que l’envie de faire évoluer le domaine de l’éducation a été le plus fort. En effet, si toutes trois ont de bien jolis diplômes, leur volonté est de pouvoir diffuser l’idée que ce n’est pas le diplôme uniquement qui mène à la connaissance et au savoir.

Utiliser l’intelligence artificielle

Pour leur start-up, elles ont créé une plateforme innovante utilisant l’intelligence artificielle. Celle-ci va chercher le meilleur et le plus récent des ressources pédagogiques disponibles en ligne sur de très nombreux thèmes.

L’humain n’a cependant pas disparu, un collège d’experts doit également valider les résultats des tris effectués par l’IA. Une idée en or, car quiconque a déjà cherché la formation ou le Mooc adéquat sur internet sait que cela peut prendre des heures.

Un prototype en ordre de marche

Le projet soutenu par des business angels tels que Xavier Niel a vu le jour en mars 2015, ce qui a permis d’intégrer des incubateurs.

Le concept de cette plateforme collaborative en ligne est fondé au départ sur la mise en relations de particuliers passionnés par une matière ou un loisir et d’experts dans cette discipline, qu’il s’agisse d’espagnol ou de clarinette, en face à face.

Finaliser le concept

Il faut parfois peu de temps pour faire le diagnostic des débuts d’une entreprise et pour parvenir à peaufiner le concept : nos trois créatrices ont analysé de près les demandes qui leur étaient faites, et sont arrivées à une conclusion en 2017.

Le constat est simple : les demandes des clients dans leur grande majorité portaient sur des cours en ligne pour des formations sur de nouveaux métiers et techniques.

La décision est prise : réorienter la plateforme vers une offre adéquate et en faire « le Netflix de l’Education » pour utiliser les mots des créatrices. Un concept peut-être moins original que le premier, mais nettement plus dans l’air du temps.

Des besoins immenses

Les rapports d’experts mettent en avant que plus de la moitié des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. La formation continue est devenue de ce fait un enjeu essentiel tant pour les dirigeants que pour les salariés.

De plus, les savoirs et connaissances deviennent de plus en plus rapidement obsolètes, ce qui exige des mises à jour régulières. Béatrice, Elise et Raphaëlle tiennent à conserver la diversité de choix, qui faisait la caractéristique de leur plateforme dès le début, mais en recentrant l’offre sur les professions d’aujourd’hui et de demain.

Une offre sans cesse renouvelée

Kokoroe dispense des savoir-faire via des parcours de formation sur des éléments aussi divers que les réseaux sociaux, la blockchain ou le management des millenials.

L’accès au catalogue de formations est gratuit tout comme la visualisation en illimité des vidéos, un abonnement premium est également proposé, mensuel (7,99 €) ou annuel (équivalent 6,50€/mois). Il permet d’accéder aux podcasts, articles de fond, ainsi qu’aux tests de connaissances.

L’accès reste gratuit aux demandeurs d’emploi pour les formations « Compétences humaines » et « Nouvelles technologies » notamment.

Si l’offre s’adresse aujourd’hui à tout un chacun – particulier, entreprise, demandeur d’emploi ou professionnel -, elle va continuer à évoluer pour se diriger à terme vers une véritable personnalisation. On n’a pas fini d’entendre parler de ce trio de choc !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici