Après le rachat de Solar cet été, la PME jurassienne s’affirme désormais comme acteur référent et global de l’eyewear face à des challengers de poids.

Belle idée que celle de Julbo qui remet en lumière Solar après une éclipse de plus de 25 ans ! Fondée à Morez dans le Jura en 1888 par Jules Baud, la PME installée depuis à Longchaumois est aujourd’hui dirigée par 2 frères, Christophe, 57 ans en charge du commercial et marketing, et Matthieu Beaud, 55 ans en charge du développement.

Grâce à une stratégie marketing à long terme et à un constant esprit d’innovation, Julbo vend aujourd’hui 1 million de produits par an pour 30 M€ de CA… qui a doublé en 10 ans.

Une diversification réussie

« Nous avons eu une stratégie de long terme en matière de marketing afin de développer notre propre marque, et une stratégie de niche en ciblant des marchés spécifiques. Nous avons également investi assez massivement sur la partie commerciale pour couvrir au mieux les territoires. Le produit étant un élément clé, nous avons toujours gardé la main sur le développement », résume Christophe Beaud pour expliquer la longévité de Julbo, bientôt 130 ans.

« À l’origine, Julbo fabriquait des lunettes de protection industrielles. Dans les années 60/70, la marque s’est spécialisée dans les lunettes de montagne. Elle a ainsi équipé la plupart des expéditions alpines et himalayennes. Depuis, nous avons peu à peu étendu l’offre produit à d’autres sports. Nous nous concentrons sur les sports à risques en matière d’exposition solaire, comme la voile, le VTT et le ski. Nous nous sommes également spécialisés dans la protection solaire des enfants ».

Diffusé dans 90 pays avec plus de 250 commerciaux, Julbo réalise 40% de son activité à l’étranger, à travers son réseau d’importateurs et aussi ses propres filiales sur des marchés-clés européens, notamment la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, le Benelux. Aux États-Unis, Julbo a implanté une filiale depuis 2004 et y connaît un fort développement.

L’innovation au cœur

« L’innovation est essentielle chez Julbo en matière de montures mais aussi de verres solaires », souligne Christophe Beaud, qui collabore avec des fabricants soumis à un cahier des charges très exigeant. « Les demandes proviennent de nos équipes marketing et commerciales mais surtout de nos athlètes avec lesquels nous travaillons en étroite relation ».

Modèles, couleurs, fonctions… les produits sont presque tous testés en situation par une équipe d’athlètes dont font partie Franck Cammas (voile), Martin Fourcade (biathlon) et Xavier Thévenard (Trail Running). Une expertise souvent récompensée par les professionnels. C’est le cas du programme de verres à la vue RX Trem, du concept de lunettes optiques Tango et celui des solaires Tensing Flight, tous primés par des Silmo d’Or, un prix international dans la filière optique-lunetterie. Dernière récompense marquante, l’ISPO Gold Award décerné en 2015 au masque Aerospace.

« Le Design, le bureau d’étude et la réalisation des moules sont réalisés dans le Jura, c’est aussi le cas des services commerciaux, marketing et logistiques », souligne le dirigeant qui s’est doté il y a 10 ans d’une filiale de production en Roumanie. « L’objectif étant de conserver le savoir-faire et la totale maîtrise de la production, de jouer la souplesse et la réactivité, de garantir notre indépendance ».

Aussi, pour apporter un service encore plus pointu aux opticiens et à leurs clients, Julbo a intégré en 2015 un laboratoire RX dans ses propres locaux dans le Jura pour réaliser des lunettes solaires à la vue. Elle est la seule marque de lunettes solaires dans ce cas.

Solar, la pièce manquante

Des lunettes de sport aux casques et masques de sport d’hiver en passant par les lunettes optiques et le solaire à la vue, Julbo propose aujourd’hui un portefeuille de produits complet pour ses partenaires distributeurs opticiens ou magasins de sport. Deuxième en volumes sur le marché français des solaires, derrière Ray-Ban (Luxottica) et deuxième sur le sport derrière Oakley (Luxottica encore), le Jurassien cherchait un acteur lui permettant de faire évoluer son positionnement.

Cet été, la PME familiale a donc racheté Solar, une marque authentique dotée d’une belle histoire mais laissée à l’abandon depuis une vingtaine d’années. « Née en 1958 à Oyonnax dans l’Ain, elle a connu son heure de gloire dans les années 60/70, en étant adoptée par les plus grands skieurs et stars de l’époque. L’objectif est de renforcer notre présence sur le marché avec un style urbain, des prix attractifs et des verres polarisants. Actuellement, 1 lunette solaire sur 4 est vendue à moins de 50 €. Or, Julbo ne couvre pas ce segment. Solar va nous permettre de répondre à cette demande ».

Pour relancer la belle endormie, l’équipe compte communiquer sur les blogs et réseaux sociaux, et tisser des partenariats avec un certain nombre de festivals de musique comme « Rock the Pistes » à Avoriaz, « Acontraluz » à Marseille, « Rock en Seine » à Saint-Cloud… Farouchement attachés à leurs racines jurassiennes et à leur indépendance, les frères Beaud, par cette acquisition, réaffirment leur volonté de s’imposer comme acteur de référence de la lunette solaire.

Des résultats à la loupe

CA : 31,4 M€ en hausse de 8% sur le dernier exercice

40% à l’export

300 salariés (120 France, 180 Europe)

Diffusé dans 90 pays

Best seller : Lunettes solaires bébé Looping

Capital : 100% famille Beaud

Concurrence : Luxottica (Ray-Ban, Oakley, Persol…), Safilo (Carrera, Céline, Dior…), Marchon (Calvin Klein, Nike, Lacoste…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici