L’ancien ministre de l’Écologie, qui vient de quitter son poste chez Huawei, ferait partie des candidats envisagés par Emmanuel Macron pour succéder à Édouard Philippe à Matignon.

Alors que le sort d’Édouard Philippe est toujours en suspens, Emmanuel Macron continuent à consulter. Plusieurs noms ont circulé ces derniers jours. Michel Barnier, le négociateur européen du Brexit, Jean Castex, « ministre du déconfinement » et maire de Prades, Florence Parly, la ministre des Armées, mais aussi Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. Une autre personnalité politique de premier plan ferait également partie de cette liste resserrée : Jean-Louis Borloo.

Un contexte favorable pour une entrée au gouvernement

En retrait de la vie politique depuis 2014, il vient de mettre un terme à son mandat d’administrateur de Huawei France. Le géant technologique chinois a indiqué que l’ancien ministre de l’Écologie souhaitait « se consacrer davantage à ses autres activités ». Ce départ n’a fait que renforcer l’hypothèse d’une prochaine entrée au gouvernement à la faveur du remaniement. D’autant que dans le contexte actuel, marqué par la très forte poussée des écologistes aux élections municipales, Jean-Louis Borloo pourrait faire figure d’homme providentiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici