L’entreprise innovante L’Aquaphile, de David Adrian, ancien nageur de combat, spécialisée dans les énergies renouvelables en mer et fleuves, a eu la bonne idée de miser sur les produits de loisirs nautiques pour accélérer son développement. Sa toute dernière innovation révolutionne la plongée sous-marine.

Prendre le pouvoir sur la mer

Prendre le pouvoir sur la mer au travers de produits innovants « made in France », c’est le pari fou et réussi de David Adrian. Après son hydrolienne, ses propulseurs aquatiques, son Pedayak et son kit de plongée Eazydive, le voici de retour avec une nouvelle option qui permet d’augmenter la durée de plongée de 5 à 30 mn, le narguilé pour Eazydive, un tuyau de 20 m qui s’utilise entre le compresseur situé à bord, et le plongeur.

De véritables avancées nautiques

Ingénieur de l’Ecole Navale et MBA d’HEC, après 18 ans de carrière dans la Marine Nationale et un parcours sans faute dans de grandes sociétés industrielles, David Adrian crée son entreprise en 2006 – L’Aquaphile – pour développer exclusivement des produits innovants liés au monde maritime, au travers des énergies renouvelables, de la plaisance et du nautisme.

Avec un effectif de trois salariés et un chiffre d’affaires de 400 K€ en 2018, l’Aquaphile est une entreprise industrielle et commerciale entièrement dédiée à l’innovation. Tous ses produits sont uniques au monde.

Ses créations à forte valeur ajoutée technologique sont son cœur de métier, de l’idée initiale à la commercialisation, en passant par les étapes intermédiaires de conception, prototypages, tests et validation, industrialisation, marketing et vente.

13 ans d’innovations en série

Quand David Adrian se lance dans l’entrepreneuriat il y a 13 ans, c’est au départ pour promouvoir un appareil de loisirs nautique innovant, le Velosub et sa version assise le Subalo.

Puis il se diversifie en 2007 dans les énergies renouvelables en mer, en créant une technologie d’hydrolienne, sous la marque Hydro-Gen, spécialisée dans les hydroliennes de puissance intermédiaire, principalement estuariennes et fluviales.

Sont alors visés les marchés exports, notamment l’électrification rurale dans les pays en voie de développement. Fin 2016, le « serial innovateur » créé l’Eazydive, un kit de plongée basse pression pour plaisanciers, qui permet en toute sécurité la plongée la moins chère et la plus simple au monde.

Puis fin 2017 il lance un tout nouveau type de kayak « révolutionnaire » à pédales et à hélice, rapide et « mains libres », le Pedayak.

Aller toujours plus loin !

Année après année, David Adrian mise donc sur sa R&D pour assurer le développement de son entreprise. Devant le succès du kit de plongée Eazydive, il a donc décidé d’aller encore plus loin, grâce à une option, unique au monde dans sa nouvelle conception.

En effet, si la plongée sous-marine avec un narguilé se pratique depuis longtemps, dans tous les équipements actuels le tuyau débite directement dans le détendeur. Dans le cas du narguilé Eazydive, le tuyau débite dans la bouteille qui est donc maintenue à une pression à peu près constante, entre 5 et 10 bars (un manomètre permet au plongeur de connaître la pression de la bouteille).

Ainsi, si l’alimentation en air vient à cesser à cause d’une rupture du tuyau ou une panne du compresseur, le plongeur peut remonter tranquillement à la surface sur l’air de la bouteille.

Les passionnés de plongée en rêvaient. Une fois encore, David Adrian l’a fait. Transformer les rêves les plus fous de tous les amoureux de la mer en une réalité, tel est le défi que ce talentueux créateur d’entreprise français ne cesse de relever.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici