Après 18 ans de carrière en tant qu’officier dans la Marine nationale, David Adrian, ingénieur de l’École navale et MBA d’HEC, a travaillé dans de grandes entreprises industrielles principalement à l’étranger.

Il se consacre maintenant au développement de technologies innovantes et prometteuses dans les domaines maritimes, des énergies renouvelables. Hydro-Gen, son hydrolienne flottante, peut être installée en mer, mais aussi dans un estuaire, un fleuve ou une rivière.

L’originalité du concept ? La turbine est totalement immergée, mais «tête en bas» sous la barge flottante. Un équipement facile à installer, déplacer, neutraliser, démanteler… puisqu’il suffit d’amarrer la barge à l’endroit voulu par des lignes de mouillage pour être opérationnel.

Peu coûteuse à fabriquer, entretenir et réparer, cette solution produit le kilowattheure le moins cher, bien plus économique que le photovoltaïque ou les générateurs diesel. De formidables potentiels en Afrique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici