Communiqué de presse. CroissancePlus a souhaité contribuer au grand débat national en organisant des réunions à Paris et dans les territoires. Issues des problématiques quotidiennes des entrepreneurs, les propositions de CroissancePlus répondent de manière pragmatique aux enjeux actuels : recrutement, formation, fiscalité, transmission, rationalisation des dépenses publiques, meilleure lisibilité de l’action publique.

Les entrepreneurs de CroissancePlus considèrent que l’entreprise est le lieu de la croissance, de la réconciliation, du dialogue et de la formation. Le dynamisme retrouvé de notre économie sera préservé si nous améliorons les conditions de vie et augmentons le pouvoir d’achat de tous les français sur l’ensemble des territoires.

Nos propositions sont issues de l’expérience des entrepreneurs. Elles répondent de manière pragmatique aux problématiques rencontrées au quotidien et aux enjeux économiques : recrutement, formation, fiscalité, transmission, baisse des dépenses publiques, meilleure lisibilité de l’action publique.

Nous avons ainsi choisi de présenter nos propositions autour de trois ambitions :

Redynamisons les territoires par l’action des entreprises. Soutenons l’implantation, le développement et la pérennisation des entreprises pour qu’elles contribuent à l’activité dans nos régions et y créent des emplois. Pour lutter contre la désindustrialisation des territoires, levons les contraintes de la fiscalité de production qui limite la capacité des entreprises à investir, à grandir et in fine à embaucher, et envisageons l’avenir en diminuant le coût de la transmission des entreprises. La vitalité des écosystèmes territoriaux dépend également de notre capacité à accompagner la mobilité des demandeurs d’emploi et à soutenir nos PME par la commande publique.

Reconnaissons aux entreprises leur rôle de garant de notre modèle social en matière de développement des territoires, d’intégration sociale, de formation et de création d’emplois. Encourageons le partage des fruits de la croissance pour associer les collaborateurs à la réussite de l’entreprise. Plaçons l’entreprise au cœur de la formation des jeunes et des personnes les plus éloignées du marché de l’emploi.

Responsabilisons l’action publique. La crédibilité de l’action publique ne se fera pas sans un retour de la confiance des citoyens et des entreprises. Instaurons un nouveau rendez-vous avec la publication annuelle du plan du gouvernement pour mieux dépenser le fruit de nos impôts et assainir la gestion de l’Etat.
Rationnalisons les dépenses publiques en redéfinissant les missions fondamentales de l’Etat et luttons contre la désinformation de manière pédagogique en informant chaque foyer du montant des prestations sociales dont il a pu bénéficier.

Communiqué de presse intégral à lire ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici