Ancien rugbyman du RC Narbonne puis du Stade Français, mais aussi vigneron emblématique du Languedoc et fils de vigneron des Corbières, Gérard Bertrand, 50 ans, a fait passer sa PME (45 M€ de CA) de 60 à 600 hectares (4 à 250 salariés) en 20 ans.

Cet «homme du Sud», comme il aime le souligner, détenteur du fameux domaine de l’Hospitalet, a appliqué le credo «think local, act global» à la lettre à travers ses propriétés dans l’ensemble des grands terroirs du Languedoc-Roussillon (Corbières, Limoux, Tautavel, Rivesaltes, Minervois, Larzac), de son centre de vinification moderne et écologique aux portes de Narbonne, mais aussi de sa renommée internationale.

Fort de nombreuses récompenses à l’étranger (Meilleur vinificateur de vins rouges, International Wine Challenge, Meilleure cave européenne, Wine Enthusiast, Top 10 des Vignerons les plus prometteurs au monde, revue Impact), le groupe a ouvert en 2013 une filiale aux États-Unis, l’un des 100 pays distribuant les vins Gérard Bertrand. «Notre ambition est d’être présent partout dans le monde», confie-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici