Gérard Bertrand exporte les vins du Languedoc dans 100 pays

Ancien rugbyman du RC Narbonne puis du Stade Français, mais aussi vigneron emblématique du Languedoc et fils de vigneron des Corbières, Gérard Bertrand, 50 ans, a fait passer sa PME (45 M€ de CA) de 60 à 600 hectares (4 à 250 salariés) en 20 ans.

Cet «homme du Sud», comme il aime le souligner, détenteur du fameux domaine de l’Hospitalet, a appliqué le credo «think local, act global» à la lettre à travers ses propriétés dans l’ensemble des grands terroirs du Languedoc-Roussillon (Corbières, Limoux, Tautavel, Rivesaltes, Minervois, Larzac), de son centre de vinification moderne et écologique aux portes de Narbonne, mais aussi de sa renommée internationale.

Fort de nombreuses récompenses à l’étranger (Meilleur vinificateur de vins rouges, International Wine Challenge, Meilleure cave européenne, Wine Enthusiast, Top 10 des Vignerons les plus prometteurs au monde, revue Impact), le groupe a ouvert en 2013 une filiale aux États-Unis, l’un des 100 pays distribuant les vins Gérard Bertrand. «Notre ambition est d’être présent partout dans le monde», confie-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

sept + treize =