Qu’on les appelle millenials, générations Y et Z, les 18-35 ans rêvent d’être leur propre patron et sont suspicieux du monde de l’entreprise.

Pourtant, comme leurs aînés, la plupart seront salariés. Que peut faire l’entreprise, qui doit avant tout se réinventer, pour les motiver et tirer parti de leur soif d’entreprendre ?

«Pour les jeunes générations, tout est possible, il faut leur lancer des défis pour les stimuler. L’entreprise doit se réinventer, donner du sens, favoriser un environnement de travail flexible et collaboratif…», affirme Eric Cohen, fondateur de Keyrus. L’adaptation de l’entreprise aux demandes des jeunes actifs est aujourd’hui l’un des éléments clés de sa transformation réussie. Un vrai défi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici