Back Market : une valorisation à plus de 5 milliards d'euros

Une levée de fonds de 484 millions d’euros avait permis à la fintech Qonto de devenir la start-up française la plus valorisée avec 4,4 milliards d’euros… avant de se faire souffler la première place par Back Market !

Back Market, en annonçant une nouvelle levée de fonds de 450 millions d’euros, devient, à ce jour, la licorne française la plus valorisée avec 5,1 milliards d’euros.

Back Market : une valorisation à plus de 5 milliards d’euros

Back Market, est une plateforme pour objets reconditionnés, principalement les smartphones, tablettes, imprimantes, photos, etc…

La dernière levée de fonds est devenue la quatrième plus importante pour une French Tech, depuis 7 ans, tout juste derrière Sorare et son record à 580 millions d’euros, Qonto et ses 484 millions d’euros et enfin Mirakl et ses 476 millions d’euros.

On retrouve, derrière cette opération, les institutionnels, le fonds d’investissement Sprints Capital, entreprise britannique.

Les licornes de le French Tech se portent bien

Pour 2022, les licornes françaises se portent très bien. Grâce à ce nouvel apport financier, Back Market va se développer davantage, faire fructifier une croissance déjà exceptionnelle, sur un marché très porteur, le reconditionnement, et qui va, devenir dans les prochaines années, un marché leader.

Back Market aide ses clients à économiser sur les smartphones et les tablettes tout en contribuant à réduire les déchets électroniques. La société gère un marché en ligne qui permet aux utilisateurs d’acheter des ordinateurs portables, des tablettes et des smartphones remis à neuf bénéficiant d’une garantie minimale de six mois. Il offre également aux acheteurs une période d’essai de 30 jours, au cas où l’appareil ne répondrait pas à leurs besoins. En proposant la « technologie » reconditionnée aux nouveaux propriétaires, Back Market aide à faire recirculer l’électronique entre les utilisateurs, donnant aux appareils une durée de vie plus longue et réduisant leur impact sur l’environnement.

Back Market, pour mémoire a été fondée par Thibaud Hug de Larauze (Masters international Negociation et Master of Business administration), associé à Quentin Le Brouster (master 2 système réseaux et internet) et Vianney Vaute (Master Digital media Sorbonne).

Actuellement Back Market est présente dans 16 pays, et avec son développement rapide, la jeune pousse envisage l’embauche de 400 nouveaux salariés sur 2022, atteignant ainsi le chiffre de 1500 collaborateurs. La société annonce également une exceptionnelle croissance à 3 chiffres quasiment chaque année, sans toutefois communiquer sur son chiffre d’affaires. Une très belle réussite française…

Angelina Hubner

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × cinq =