Depuis le 29 septembre, le Croc’Apéro, produit phare de la jeune pousse L’atelier à Croc, est proposé dans les bars TGV de l’Hexagone.

L’entreprise a été fondée par deux ingénieurs diplômés d’Agrosup Dijon, Fanny Rainero, Anaïs Lecointre et Gabriel Bernier. Au moment de son lancement, leur start-up a bénéficié d’un prêt d’honneur du Réseau Entreprendre Bourgogne et d’Initiative Côte d’Or.

Réalisés « à plus de 70% de légumineuses, lentilles et pois chiches », les biscuits apéritifs de l’entreprise basée à Dijon ne comportent aucun additif ni conservateur. Ils affichent des notes élevées sur les différents outils d’analyse nutritionnelle (Yuka, Nutriscore, Siga). Sur son site, la start-up dijonnaise affiche ses convictions : « Stop à la malbouffe, oui à une alimentation durable. »

« C’est la combinaison entre une sélection rigoureuse des matières premières et l’utilisation d’un savoir-faire de transformation inédit qui nous permet de proposer des biscuits salés d’apéritifs aux qualités nutritionnelles exceptionnelles, explique le cofondateur Gabriel Bernier. Nous avons également adapté l’ensemble de nos process pour ne pas ajouter de matières grasses. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

3 × deux =