Cyril Chiche (CEO de Lydia)

Lydia, l’application de paiement mobile est devenue incontournable… Créée en 2013 et très populaire chez les jeunes, elle a été propulsée sur le devant de la scène par la pandémie de Covid-19. Au royaume des Fintech, Lydia est un vrai succès made in France.

Avec la pandémie et ses confinements, les habitudes des acheteurs se sont considérablement modifiées et digitalisées. Cyril Chiche, le fondateur de Lydia le confirme : « Il nous a fallu six ans pour fidéliser 2,9 millions de clients, et entre mars et septembre 2020, nous avons recruté 1,5 millions nouveaux clients. » Soit une augmentation de 50 % d’utilisateurs en quelques mois.

L’application Lydia permet d’échanger de l’argent entre particuliers ainsi que de payer en magasin « sans-contact ». L’application a conquis la jeune génération en développant dès 2015, des  « cagnottes»  qui permettent à plusieurs personnes de regrouper une somme d’argent au même endroit. Très pratique pour faire des cadeaux groupés…

Lydia, l’application qui voit loin…

Après avoir levé 40 millions d’euros en début d’année, Lydia termine l’exercice 2020 avec une nouvelle levée de fonds de 72 millions d’euros et entend se diversifier en proposant, par exemple, une assurance habitation via un partenariat avec Luko ou un crédit à la consommation avec Younited Credit. L’objectif est ambitieux : devenir la « première super-application financière d’Europe ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatorze + 10 =