Après la Chine, les États-Unis et l’Europe, le premier accélérateur français (dans le Top 10 européen) se déploie sur une 4ème zone internationale au Brésil, 7ème pays investisseur en technologies de l’information et de la communication, avec une prise de contacts avec des acteurs privés et des institutionnels locaux.

«Ces rencontres sont nécessaires pour développer LE bon niveau de connaissance de l’écosystème tech brésilien, évaluer l’opportunité pour les entreprises que nous accompagnons, et affiner les besoins au cours des différentes phases du programme d’accélération et des missions exploratrices qui suivront», explique Raouti Chehih, CEO d’Euratechnologies.

Cette première étape sera suivie d’un programme d’accélération business de 12-18 mois permettant aux entreprises sélectionnées (start-up & PME innovantes) de tester leur proposition de valeurs (technologies, produits ou services) sur le continent sud-américain depuis le Brésil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici