Est-il viable de relocaliser en France la production de chaussures de sport ?

Chamatex

Chamatex relève le défi en produisant ses chaussures de sport en France

Chamatex, PME aux 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, réputée pour son textile technique innovant, le Matryx, l’a prouvé. Fondée par l’industriel Gilles Réguillon, l’entreprise ardéchoise multiplie les innovations et les investissements d’avenir.

Dernier en date, l’usine ASF 4.0 (Advanced Shoe Factory). Le projet, qui a coûté 10 millions d’euros, a été soutenu par les clients historiques de Chamatex (Salomon, Babolat et Millet), qui possèdent une participation minoritaire.

D’ici 2025, Gilles Réguillon souhaite que son usine produise 500 000 paires de chaussures de sports par an. Chamatex a de quoi voir venir : ses carnets de commandes sont remplis pour les cinq prochaines années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

19 + quatre =