En seulement un an, Cityscoot a révolutionné la mobilité parisienne avec son service de scooters électriques en libre-service.

«Nous voulons qu’emprunter un scooter électrique soit un réflexe aussi évident que celui de prendre un vélo ou le métro. Véritable symbole d’agilité et de flexibilité, nos scooters électriques partagés n’émettent ni bruit ni gaz polluants et participent à l’amélioration du cadre de vie urbain : en un an, l’équivalent de 150 tonnes de CO² ont ainsi été économisées», explique Bertrand Fleurose.

Et ça marche : 1.100 scooters en circulation (1700 en septembre), 25.000 usagers réguliers, 500.000 trajets, 2 millions de kilomètres, 7.000 locations quotidiennes, soit plus d’une toutes les 10 secondes, pour un CA qui dépasse les 2 M€. La clé du succès ? La simplicité. Un tarif unique (25 centimes par minute), pas d’abonnement, pas de clef, pas de carte magnétique, pas de borne de réservation ni de recharge…

Et les moyens de ses ambitions, avec une levée 15 M€ et l’entrée au capital de la Caisse des Dépôts, et de solides partenariats : LeasePlan, leader mondial de la gestion de flottes automobiles et l’assureur Allianz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici