Pour Robert Lafont, patron d‘Entreprendre, « il est plus que temps pour les médias de remettre les initiatives de terrain au centre du jeu au moment même où beaucoup de théories économiques s‘écroulent. » Trop délaissé par nos universités ou nos médias, le champ de l’information économique n‘est pas aussi pourvu chez nous par rapport à d‘autres pays développés. Pourtant la micro-économie et le poids des entreprises n‘est plus à démontrer. Ils jouent un rôle majeur dans la prospérité d‘une nation.

C‘est dans ce contexte qu‘Entreprendre – Lafont presse, groupe média pionnier dans la presse économique française avec le lancement du magazine Entreprendre en 1984, lance son parfait complément : Le Quotidien des Entreprises. Se voulant le premier journal numérique des affaires, il fournira chaque jour quantité d’informations sur les entreprises et les entrepreneurs de toute taille (TPE, PME, ETI ou grands groupes). Répertorié par secteurs d’activités et départements, ces actualités constituent une mine extrêmement précieuse pour tous ceux qui travaillent avec les entreprises et dans tous les domaines.

Pour son fondateur, Robert Lafont, le président d‘ Entreprendre : « Le Quotidien des Entreprises veut donner la part belle aux PME sans exclure pour autant les autres, grandes ou petites structures. Nous voulons être le pouls de l’économie réelle. Il n‘est pas normal que nos grands médias ne s’intéressent pas d’avantage à elles, notamment en régions. C‘est ce que nous ferons. Les entreprises sont au cœur de l‘enjeu et de l’avenir du pays. Ce sont elles qui ont la clé de notre prospérité à venir. Ce sont elles qui investissent, recrutent et innovent.
Même un grand journal de qualité qui se veut économique comme Les Échos ne traite au final qu’un nombre assez restreint  de PME. Mais on peut dire de même d‘autres confrères comme Capital, Challenges, Le Figaro, Le Monde ou L‘Opinion.  C‘est un immense réservoir pour notre économie et les médias doivent relayer leurs initiatives. C‘est la grande force du Quotidien des Entreprises que de parler des entreprises dont on ne parle pas, mais pas seulement de celles-ci. C‘est une magnifique mission, presque d’intérêt national… »

Bénéficiant du réseau de correspondants d‘ Entreprendre, sous la houlette d’une équipe rassemblée autour de Maxyme Hubner, Le Quotidien des Entreprises sera accessible gracieusement le premier mois sur internet, avant de devenir en abonnement payant par la suite (9,50 € par mois). Une version papier hebdomadaire en kiosque est à l’étude.

Pour Entreprendre, groupe média indépendant et côté en bourse sur Euronext Paris, c‘est une nouvelle pierre à la numérisation d‘un éditeur de presse original et créatif qui, jusque-là, avait fait de la diffusion kiosques le principal socle de son développement avec des magazines comme Journal de France, C‘est Votre Argent, Le Magazine des Femmes, Auto Magazine, Le Sport, Auto Magazine, Reines et Rois ou le Magazine des Arts. Après le lancement réussi en 2021 sur le net du Quotidiendusport.fr, le lancement de lequotidiendesentreprises.fr marque une étape importante dans l’évolution du groupe fondé par Robert Lafont.

Henry Marin

www.lequotidiendesentreprises.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

17 − 3 =