Le spécialiste des centrales solaires sur bâtiment a remporté un appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). La finalité : la construction de 70 installations d’ici à 2022.

La PME poitevine, qui compte 80 salariés, a réalisé un tour de table record avec 111 millions d’euros. Le Crédit Agricole a participé à cette levée de fonds. Comme l’explique Lionel Thémine, cofondateur et DG, si la crise « a ralenti » les projets de l’entreprise, ce tour de table « permet d’aborder sereinement nos chantiers jusqu’en 2022 ». Le numéro deux français du secteur (derrière Total Amarenco) est actuellement en train de bâtir une trentaine de centrales. Fondé en 2008 par un trio (Lionel Thémine, Julien Fleury, Thomas de Moussac), qui possède toujours 90 % du capital, la PME basée à Angers devrait réaliser 50 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici