Doudounes Jott, la success-story de la décennie

L’histoire de la marque urbaine Jott commence à Marseille, avec deux cousins, Mathieu et Nicolas Gourdikian et elle a fait un véritable carton dès sa création.

 Impossible d’échapper à la petite doudoune avec son logo, le scooter portant une doudoune et surmonté du logo JOTT, « Just Over The Top ».

Une approche unique

Contrairement à la plupart des marques de textile, JOTT ne produira, pendant de nombreuses années, qu’un unique produit, la doudoune et rien d’autre, mais qui sera déclinée en de très nombreuses couleurs (jusqu’à 26 différentes).

2021, le tournant

La réussite des deux cousins ne passe pas inaperçue et en janvier 2021, L. Catterton, une entreprise américaine dont le groupe français Arnault détient la majorité depuis 2016 prend une participation majoritaire dans l’entreprise.

Le développement de l’entreprise Jott devient alors spectaculaire doublant ses ventes en moins de deux ans pour atteindre désormais 150 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022.

L’entreprise marseillaise vient d’ouvrir dernièrement son 200ème magasins (dont 120 boutiques dans le monde et 23 en Chine), dans le style des boutiques « Nespresso », et son nouveau dirigeant, Didier Lalance (ancien vice-président de Lacoste) pense le tripler le CA d’ici 4 ans (450 millions d’euros) et d’ouvrir 500 nouveaux magasins.

La marque a, depuis deux ans fait évoluer sa gamme en proposant maintenant une gamme complète, la doudoune historique avec des produits plus techniques et plus chauds. Jott dispose de 160 références avec quatre niveaux de chaleur, écoulées, à ce jour à plus de 2,7 millions d’exemplaires et cible près de 4 millions de pièces l’an prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

5 + 3 =