Devenir auto-entrepreneur : des démarches facilitées

Vous désirez lancer votre propre activité et travailler à votre rythme en fonction de vos besoins ? Vous êtes autonomes et souhaitez devenir indépendant ? Accéder au statut d’auto-entrepreneur est plus que jamais la solution la plus avantageuse, la plus simple et la plus rapide, grâce à des démarches facilitées.

Travailler chez soi, sans embouteillages ni transports en commun, sans stress ni sans patron, est désormais une réalité pour un nombre croissant de personnes. La progression de nouvelles formes de travail, accentuée par la crise sanitaire, a vu le taux de freelances progresser de 8 % ces deux dernières années. Sur les 3,8 millions de travailleurs indépendants dénombrés par le dernier rapport de l’URSAAF, plus de la moitié sont auto-entrepreneurs. Un statut qui représente dorénavant plus de 80 % des nouvelles inscriptions.

Devenir auto-entrepreneur : du rêve à la réalité

L’Auto-entreprise (Æ ou micro-entreprise), simple d’accès et sans risque, est en effet beaucoup plus adaptée quand on se lance que les autres statuts proposés aux freelances. L’EI (Entreprise individuelle, à responsabilité limitée ou non), l’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) et la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) sont bien plus complexes et coûteuses. Leurs avantages (revenus plus élevés et protection des biens) demeurent faibles et soumis au régime social des indépendants.

Le statut d’auto-entrepreneur, qui constitue déjà une simplification en soi, bénéficie aujourd’hui de démarches d’autant plus facilitées qu’elles sont accompagnées et encouragées par les pouvoirs publics et privés. Votre inscription peut être prise en charge par des plateformes comme Parcours Entrepreneur qui représente une véritable mine d’or de services, d’outils et d’informations en continu. Vous pouvez aussi disposer d’aménagements si vous êtes étudiant grâce à l’entrepreneuriat étudiant qui vous permet de cumuler vos statuts et avantages.

En tant que futur et jeune entrepreneur, désormais votre temps c’est de l’argent, littéralement. À ce titre, vous devez dès à présent investir l’un comme l’autre au mieux pour ne pas perdre les deux. Des solutions existent, pensées et conçues pour vous aider à réaliser vos objectifs. Prendre connaissance avec nous des conseils d’experts pour la création et la gestion de votre entreprise vous fera passer quelques étapes non négligeables pour lancer votre projet au plus vite, vous libérer des démarches superflues, et vous consacrer à votre activité véritable : celle que vous souhaitez entreprendre.

Comment s’inscrire comme auto-entrepreneur ?

Conscient des difficultés que l’on rencontre immanquablement lorsque l’on débute, Parcours Entrepreneur (PE) est une plateforme dont l’ambition est d’être le copilote des entrepreneurs. Elle propose de vous accompagner non seulement dans vos premiers pas, mais tout au long de votre vie professionnelle. La page d’accueil, claire et responsive, vous invite d’entrée à vous inscrire comme auto-entrepreneur en ligne, le tout en seulement 5 minutes. C’est-à-dire bien moins que le temps nécessaire à tenter de comprendre par vous-même ne serait-ce que le statut lui-même.

Il suffit d’indiquer vos coordonnées sommaires, la date de début et la nature de votre activité. Une note vous avertit alors que votre statut est éligible à une réduction d’impôt de 50 % pendant un an et entreprend de vérifier votre éligibilité. Une information et des droits à côté desquels vous seriez probablement passé, à moins d’avoir consacré un temps considérable à vous renseigner sur l’Acre. Sans compter que les conditions d’attribution sont parfois mal connues des administrations et le plus souvent évaluées en aval de votre immatriculation.

Une fois le formulaire rempli, Parcours Entrepreneur s’occupe de tout jusqu’à la réception de votre n° de SIRET et au-delà. Des outils en ligne vous sont proposés en accès libre. Le calculateur de charges interactif vous permet de réaliser le montant réel dont vous serez redevable (versement libératoire de l’impôt sur le revenu compris) et de l’inclure dans les tarifs que vous affichez. Une erreur de débutant consiste à oublier ces charges et les impôts et de perdre de l’argent tout en croyant en gagner. Un générateur de facture PDF est également disponible dans sa version simplifiée.

Entreprise leader d’aide à la création d’auto-entreprise officiellement mandatée par l’administration française, Parcours Entrepreneur comprend aujourd’hui plus de 30 000 abonnés qui bénéficient de ses services. Trois abonnements existent (micro, entrepreneur, pro) que vous pouvez essayer gratuitement pendant 7 jours. Ces formules sans engagement vous offrent une prise en charge et une assistance et des dossiers complets à un coût très inférieur aux jours que vous passeriez à effectuer ces recherches d’informations et de solutions si vous deviez les facturer.

Cumulez en devenant étudiant-entrepreneur

Entreprendre quand on est étudiant peut sembler lointain, irréalisable ou incompatible avec le suivi des cours. Chaque année, de nombreux projets, notamment innovants ou solidaires, passent ainsi à la trappe faute de soutiens ou d’encouragements. Heureusement, avec l’entrepreneuriat étudiant, vous pouvez désormais entreprendre sans compromettre vos droits ou vos études. Grâce au statut national d’étudiant-entrepreneur, vous professionnalisez votre activité tout en restant étudiant et cumulez les régimes, donc les avantages professionnels et sociaux, des deux statuts.

Grâce au statut d’étudiant-entrepreneur, votre emploi du temps est aménagé et vous êtes suivi par des spécialistes et tuteurs enseignants qui connaissent votre domaine et vous accompagnent dans la réussite de vos projets cumulés. Vous pouvez bénéficier d’aides financières et du prolongement de votre droit aux bourses, de conseils et d’espaces de travail dédiés. Vos études et votre entreprise sont liées de façon à ne rien délaisser, et vous validez votre acquis grâce à un diplôme spécifique : le D2E. Vous pouvez même cumuler une césure d’un an le temps de lancer votre entreprise.

L’inscription au diplôme étudiant-entrepreneur (D2E) n’est obligatoire que pour les diplômés, et simplement recommandé pour si vous êtes en cours d’étude. Il n’est évidemment pas requis pour obtenir votre statut. Pour demander le Statut National Étudiant-Entrepreneur (SNEE), il vous suffit de déposer votre demande sur la plateforme officielle du Ministère. Votre dossier, ses motivations et ses qualités sont examinés par un comité d’engagement. Une fois votre candidature acceptée, votre SNEE vous est délivré, avec tous les documents, droits et accompagnements nécessaires.

Une initiative qui constitue là encore une véritable mine d’or pour l’entrepreneur débutant grâce à ses PEPITES (Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat) réparties sur l’ensemble du territoire. Un réseau qui met en œuvre et en relation les actions de l’étudiant-entrepreneur, des entreprises et des structures d’accompagnement et de financement. Lancée sous l’impulsion du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce réseau a fait ses preuves et permis la création d’un écosystème rejoint par de multiples partenaires.

Créer son entreprise, aussi simple soit-elle, implique des questions et des prises de décisions auxquelles il n’est pas facile de faire face quand on débute. Le manque de connaissance, de recul et d’expérience dans ce domaine est d’autant plus marqué que la législation change régulièrement. Aujourd’hui, des structures vous accompagnent, vous forment et vous informent, pour que le monde de l’entrepreneuriat puisse réunir et vous offrir toutes les chances de réussir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

15 + quatre =