La start-up Daan Tech s’est fixé une mission : prouver qu’il est possible de fabriquer en France des produits électroménagers, comme des lave-vaisselles en format mini. Une véritable foi anime ces représentants de la French Fab, de bonne augure pour le retour de l’industrie dans notre pays.

Daan Tech comme Damian et Antoine, les deux co-fondateurs de l’entreprise. Damian Py et Antoine Fichet font partie de ce groupe de créateurs qui ont décidé de raviver des filières industrielles ou artisanales en France.

Un courant nouveau et enthousiaste qui pose un regard optimiste sur l’environnement économique national et veut favoriser le made in France. Et on le sait, la valeur n’attend pas le nombre des années.

Il y a du bon à être étudiant, et à s’apercevoir que les petits studios parisiens qui leur sont destinés n’ont pas suffisamment d’espace pour prévoir un lave-vaisselle.

Et impossible de trouver une machine de dimension réduite sur le marché ! Voici une idée toute trouvée pour nos deux jeunes créateurs qui ont fait connaissance lors d’un stage chez BPI France.

Inventer un produit innovant

Damian Py a étudié à Supelec et à l’ESCP, et Antoine Fichet a un DUT en génie climatique et un diplôme de Novancia Business School. A 24 et 28 ans, ils décident de se lancer dans l’étude d’un produit inexistant jusqu’alors.

Un tel produit selon les créateurs n’intéresse pas que les étudiants, mais aussi les personnes vivant seules, ou en couple dans un petit appartement. Y compris des gens ayant un « gros » lave-vaisselle, mais qui ne l’utilisent plus. Soit quelques 7 millions de Français, sans oublier près de 40 millions d’Européens.

Un hébergement à Station F

On pourrait penser qu’une telle idée serait considérée comme attrayante par les investisseurs. Que nenni, les fonds ne s’intéressent pas à l’industrie, tel fut le constat des co-fondateurs.

D’autres soutiens ont été trouvés dans le domaine public, tels que BPI France pour un prêt d’amorçage, le réseau Entreprendre, Wilco

(accélérateur) et jusqu’à un programme européen. Daan Tech a aussi été hébergé dans la Station F, créée par Xavier Niel. Ces structures ont eu du flair, si l’on se fie à la journée du 8 octobre dernier, où quelques 2000 pré-commandes ont été enregistrées pour une mise en production début 2019.

Le premier-né s’appelle Bob

Le premier mini lave-vaisselle s’appelle Bob. Son acte de naissance spécifie qu’il est né en Vendée et détient 4 brevets déposés grâce à de véritables innovations sur les parois ultra-fines, l’ouverture automatique de la porte, le système de mise en veille et le lavage par ultrasons.On peut être petit et sophistiqué !

De la taille d’un micro-ondes et avec un poids de 10 kilos, garanti deux ans, recyclable, il est facilement intégré dans une petite cuisine, car il n’a même pas besoin d’être connecté à une arrivée d’eau !

Bob est vendu à 199 euros pour la première précommande, le prix final s’élevant à 299 euros livraison comprise, avec un choix de 12 coloris poétiques comme « rouge pomme d’amour » ou « blanc neige des Alpes ».

Un business plan fin prêt

Tout est prévu pour le futur : Vendre 100 000 Bob en Europe d’ici 2021, une rentabilité prévue en 2020, se lancer ensuite dans du gros électroménager avec un positionnement toujours accessible et qualitatif, par la vente directe via le site et sur des corners ; sans oublier les créations d’emploi qui doivent accompagner cette croissance. Bob n’est donc qu’une première étape, la volonté est de créer un véritable acteur leader dans le domaine de l’électroménager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici