Accueil Entreprises Culture d’Entrepreneur : le partage d’expériences pour réussir dans l’entrepreneuriat

Culture d’Entrepreneur : le partage d’expériences pour réussir dans l’entrepreneuriat

Culture d’Entrepreneur est née il y a un an et demi de la volonté de Frédéric Jalat de mettre son expérience XXL au service des dirigeants. Entreprendre est un métier à part qui nécessite d’être accompagné. Rencontre avec son fondateur, Frédéric Jalat.

Comment vous est venue l’idée de proposer vos services en matière de formation et de conseils à l’entrepreneuriat ?

F.J : « Vous savez, j’ai eu un parcours très varié et j’ai eu l’opportunité de créer plusieurs entreprises, la dernière en date étant le lancement d’une collection de bagagerie moto haut de gamme mais j’ai aussi monté une entreprise spécialisée dans la logistique. Autodidacte, je voulais depuis longtemps valoriser toutes ces expériences pluridisciplinaires et les transmettre aux porteurs de projets. Du coup, à 50 ans, j’ai passé un master en entrepreneuriat au sein d’Advancia et un diplôme de PNL. Un cursus qui m’a ouvert plusieurs champs d’actions et qui surtout me permet de développer un autre type d’écoute auprès de mes clients. De là est né Culture d’Entrepreneur. De plus, j’enseigne l’entrepreneuriat au CNAM ».

Du coup, que proposez-vous aux porteurs de projets que vous accompagnez ?

F.J : « Je collabore avec des dirigeants de PME. Ce sont surtout les petites structures qui ont besoin le plus d’être accompagnées. Je travaille sur trois axes : informer sur le métier d’entrepreneur, accompagner à la création d’activité, ainsi qu’à son suivi. L’idée est de susciter une prise de conscience : on maîtrise forcément son cœur de métier mais le métier de dirigeant s’apprend au fil de la pratique. Concernant la formation à l’entrepreneuriat, cette phase d’information vise en seulement 3-4 jours, à désacraliser l’entrepreneuriat. Une manière pour celui qui se lance dans l’aventure d’avoir une vision réaliste de ce qu’implique un parcours entrepreneurial. Autre axe : s’assurer qu’on prend le bon chemin. Mon rôle est d’accompagner à la création d’activité (montage financier, recherche de fond, dépôt des statuts…), d’identifier ce qui ne va pas. Et puis en dernier lieu, je conseille sur le développement de l’activité, la mise en place de stratégies ».

Vous coachez donc à la réussite ceux qui font appel à vous. Mais comment faites-vous la différence sur ce marché ?

F.J : « attention, je n’aime pas trop ce terme de coach, qui est finalement très galvaudé. J’écoute, j’analyse et je conseille en m’appuyant sur mon expertise. Ce que j’ai appris moi-même entrepreneur, me permet d’apporter à mes interlocuteurs les bonnes décisions. Et puis, j’ai parfois un rôle de psychanalyste. Les gens que je rencontre finissent par se livrer. Et il arrive que dans leur discours, un mot, une phrase fasse écho en moi et me serve alors de point de départ pour tout remettre à plat. Au final, je vais bien sûr apporter des réponses techniques, mais je vais prendre le temps de l’écoute et de l’analyse pour chaque situation. Je fais dans le sur-mesure et sans langue de bois. Ma différence, ça peut être ce suivi actif, mais aussi mon réseau d’experts dont je peux faire profiter celle ou celui qui fait appel à moi. Ce qui me plaît, c’est de mettre les porteurs de projets sur les bons rails et d’apporter confiance et sérénité ».

C’est quoi au final votre vision de l’entrepreneur ?

F.J : C’est d’abord un créateur de richesses pour la France. C’est un métier porteur pour l’avenir économique de notre pays. Mais pour cela, les entrepreneurs doivent accepter cette idée d’être accompagnés. Il faut développer cette culture de l’accompagnement à la réussite. C’est pourquoi je vais bientôt lancer une série de formations dans ce sens ». 

Pour plus d’informations :

www.coachpme.fr

17 rue de Moselle – 75019 Paris
Tél. : 06 84 09 03 88

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

10 + 5 =